Décidément, cette pandémie de la Covid est coriace, ou plutôt c’est le virus, vecteur de cette affection, qui a la peau dure et ne veut pas lâcher prise.

En effet, un peu partout dans le monde, de nombreux cas ont été détectés, surtout parmi les non-vaccinés. C’est tellement sérieux que l’on songe à généraliser la 4e injection, d’autant plus qu’une autre pandémie, la variole du singe (pas aussi grave, dit-on), attend sournoisement dans l’ombre d’entrer en action. En Tunisie, il y a aussi quelques cas. Alors, prenons nos précautions et anticipons. Prévenir vaut mieux que guérir.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire