Chambre de Commerce et d’Industrie: Participation à la 7e édition de «Africallia 2022»

C’est du 19 au 21 octobre 2022, au Centre International de Conférences de Ouaga 2000 à Ouagadougou, Burkina Faso, que se tient la 7e édition du forum international Ouest-Africain de rendez-vous d’affaires « Africallia 2022 ». Et c’est la Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), qui organise la participation des entreprises tunisiennes à cette manifestion.

Depuis sa première édition datant de 2010, « Africallia » a permis de réunir plus de 3.000 chefs d’entreprise, provenant de plus d’une vingtaine de pays des quatre continents (Afrique, Amérique, Asie, Europe). Cette manifestion est organisé sous la forme de rendez-vous B2B dans un espace spécialement aménagé à cet effet. Les hommes d’affaires auront l’opportunité de rencontrer quinze chefs d’entreprises en deux jours selon la coopération souhaitée et un calendrier préétabli.

Des rendez-vous d’affaires, des déjeuners ainsi que des soirées sont prévus en marge du forum. Ils constituent autant d’occasions pour les participants de développer de nouvelles rencontres de « Networking » et de créer de nouvelles opportunités d’affaires avec des partenaires africains et internationaux.

Les entrepreneurs qui souhaitent prendre part à cette mission peuvent confirmer leur participation avant le 1er septembre prochain.

Le 6 juillet courant, à Tunis : «La stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035»

A l’initiative du ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie et en collaboration avec la Banque Africaine du Développement (BAD), une conférence nationale sur « la stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035 » se déroulera à Tunis, le 6 juillet 2022,

Son objectif serait de mettre en évidence les orientations et les objectifs stratégiques futurs de l’industrie et de l’innovation à l’horizon 2035.

Des témoignages de success stories de start-up seront présentés lors de la manifestation qui rassemblera plus de 500 personnes, dont des membres du gouvernement, des ambassadeurs, des chefs d’entreprise, des représentants d’organisations nationales et internationales ainsi que de hauts responsables de l’administration.

Trois panels d’échanges thématiques se tiendront sur différents thèmes, à savoir  « le nouveau modèle de développement industriel : innovation industrielle et transition numérique », « le développement de l’industrie verte et de l’économie circulaire » et « le développement industriel dans les régions ».

Carthage Cement: Un C.A en hausse de 28,9%

Malgré un contexte économique encore morose, Carthage Cement poursuit sa croissance en 2021 avec un chiffre d’affaires de 326 MD en hausse de 28,9% par rapport à 2020. Cette progression s’explique en premier lieu par une amélioration de 31% des revenus de l’activité ciment, aussi bien sur le marché local (+14%) que sur le marché export (+445%) portée par la conclusion de nouveaux contrats de vente de ciment et de clinker destinés à l’export. Les revenus agrégats et « ready-mix » ont aussi évolué positivement mais à un rythme nettement moins rapide soit +6% et +10%, respectivement. Ainsi, la part des revenus de la cimenterie s’est consolidée davantage et représente désormais 91,5% du CA total. D’ailleurs, avec 1,991 million  de tonnes de clinker et ciment vendus (+31% vs 24% pour le secteur), la société consolide sa part de marché à 23%.

Par ailleurs, l’amélioration de l’activité du cimentier a été aussi accompagnée par une augmentation des charges qui ont impacté les niveaux de marges avec un taux de la marge brute de 53,7% (vs 57,8%en 2020) et un taux de marge d’Ebitda de 34,8% (vs 37,7% en 2020). Un repli de la rentabilité sous le poids de l’accroissement des ventes à l’export (avec des prix moins élevés que sur le local) et la hausse des coûts de l’énergie et particulièrement le Petcoke. Cela dit, la rentabilité de la société se situe désormais, dans un palier supérieur avec la fin du contrat avec le sous-traitant danois (une économie d’environ 30 MD par an), un mix énergétique plus favorable et une maîtrise des effectifs.

L’année 2021 a été une année où Carthage Cement a pu démontrer l’efficacité de sa restructuration opérationnelle et financière puisque la société a dégagé un bénéfice net de 31,5 MD (vs 19,5 MD en 2020 dont 19,6 MD provenant d’éléments exceptionnels). -Après l’augmentation de capital réalisée en 2020 et les deux exercices bénéficiaires, les fonds propres de Carthage Cement sont revenus en territoire positif. Le niveau de l’endettement reste tout de même élevé à 472,4 MD quoique en repli avec un « gearing » de 282% (vs 355% en 2020). 

13e édition de l’« Enactus tunisia national competition 2022 »  Objectif : «Enactus World Cup»

 La 13e édition de l’« Enactus tunisia national exposition 2022 » s’est déroulée les 29 et 30 juin 2022 à Tunis, avec le soutien de la Fondation allemande, Konrad Adenauer Stiftung. Le jury a choisi l’équipe de l’Enactus ISI comme champion national de cette édition. Une victoire qui va lui permettre la participation au « Enactus World Cup » qui se déroulera du 30 octobre au 2 novembre à Porto Rico. Cette édition a regroupé plus de 800 personnes comprenant étudiants, business leaders et autres enseignants universitaires.

Durant toute une année, 3.700 étudiants des équipes de 83 établissements d’enseignement supérieur publics et privés, affiliés à « Enactus Tunisia » (écoles de commerce, de gestion, d’ingénieurs et de santé) et des centres de formation professionnelle, ont pris part à l’aventure et développé des projets diversifiés favorisant le progrès social et sociétal dans notre pays. Chacun de ces projets répond, au moins, à l’un des 17 objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations unies. Parmi ces 83 équipes, 10 se sont qualifiées pour participer à la compétition nationale et exposer leurs projets devant un jury composé de 100 professionnels du monde de l’entreprise.

Sotuver 66% du chiffre d’affaires destinés à l’export

Selon l’intermédiaire en Bourse « MAC S.A » qui vient de publier une note d’analyse consacrée à Sotuver, premier fournisseur de l’industrie tunisienne en emballages en verre (bouteilles, pots, flacons), la société est devenue au fil des années le fournisseur régional de référence pour ses clients de pays voisins et au Sud de l’Europe. Elle produit actuellement 300 tonnes jour et accapare 75% du marché local.

La nouvelle filiale SGI, qui entrera en production en octobre 2022, devrait doubler la capacité de production mais aussi améliorer la rentabilité grâce à une meilleure économie d’énergie et un régime fiscal plus favorable. La croissance a été au rendez-vous en 2021. Les revenus consolidés se sont accrus de 15,2% à 104,9 MD, portés essentiellement par l’augmentation de 15,4% du chiffre d’affaires de la société mère, demeurant le principal contributeur aux revenus du groupe. L’activité export de Sotuver s’est bien tenue avec des revenus en croissance de 42,3% à 69,6 MD, malgré le maintien de la fermeture de la frontière tuniso-algérienne et la concurrence rude sur les autres marchés extérieurs. La société a réussi également à diversifier ses marchés réduisant ainsi  sa dépendance du marché algérien. La Sotuver est une entreprise exportatrice avec 66% du chiffre d’affaires destinés à l’export.

Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    Jamel El Oref, trésorier du Groupement professionnel des conditionneurs de l’huile aliment…
  • des faits et des chiffres

    114 D’après les statistiques de la Banque centrale de Tunisie, mis à jour au 26 juillet 20…
  • EXPRESS

    « Tunisia Textile Days In Spain » du 3 au 7 octobre 2022 à Barcelone et à Madrid: Une miss…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire