Dans un post Facebook publié ce dimanche 03 juillet 2022, le frère du président de la République et professeur en droit constitutionnel Naoufel Saied est revenu sur la polémique suscitée par le texte du projet de la nouvelle Constitution publié récemment au JORT.

Il a expliqué dans ce sens que la commission consultative a été créée juste pour consultation et que le dernier mot revient au président de la République.

« Tout le monde a le droit de voter pour ou contre la Constitution, même les membres de la commission, et leurs avis ne peuvent influencer aucunement les choix des Tunisiens », a-t-il affirmé.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Fayçal Rejiba

    04/07/2022 à 08:05

    Encore une histoire de famille, et encore une occasion manquée.
    C’est si compliqué de faire preuve de bon sens : si on demande conseil, c’est qu’on estime en avoir besoin. La moindre des choses est que l’on explique pourquoi le conseil n’a pas été suivi ?
    Tout cela est désespérant.

    Répondre

Laisser un commentaire