On en a parlé auparavant mais, apparemment, on n’y a donné aucune suite. On en parle encore. Il s’agit de cette dame (encore une) qui est installée, depuis pas mal de temps, sur le perron de la salle d’exposition jouxtant le ministère de la Famille sur l’avenue Bourguiba. Et quand on dit installée, cela ne reflète que peu la façon dont cette dame se comporte. En effet, à part son barda, des cartons, des bouteilles plastiques, etc. jonchent le sol. Et, encore plus —et cela est vraiment intolérable— des restes de repas, des plats en papier aluminium, des gobelets traînent sur le sol. Et tout cela devant les regards des responsables dudit ministère, des passants et même des touristes…

Cela n’aide pas le tourisme. Bien au contraire.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire