Une soirée de jeunesse par excellence, qui a réuni la chanson tunisienne, le tarab et le rap, mettant en vedette deux des meilleurs jeunes artistes, Sherine Lajmi et Kazo.


Avec sa belle présence et sa voix mélodieuse, la chanteuse tunisienne Sherine Lajmi a assuré le troisième rendez-vous de la 39e édition du festival international de Bizerte, partageant la soirée   avec la star du rap «Kazo», en présence d’un public dépassant sept mille spectateurs.

Par un bouquet de chansons de son répertoire en plus de quelques reprises du répertoire classique tunisien, Sherine Lajmi a envoûté l’assistance avec une voix suave et une interprétation toute en émotion. Durant près d’une heure et demie, la chanteuse a séduit un public qui n’était pas venu exclusivement pour elle et l’a tenu en haleine avec sa rigueur et son énergie. Accompagnée de sa formation, composée de 15 musiciens et de 5 choristes, elle a chanté, au grand plaisir du public, «Misalesh goul La»,      « Marshoma Honia» et «Yama Ya Ghalia» et «Yali Tahabbouna» ​​​​et puis elle a passé la vitesse supérieure avec un cocktail bizertin, qui a été vivement accueilli, créant une ambiance de fusion avec le public. Pour enchaîner avec justesse par la chanson «Ohdhounou Al Ayam» de la diva Warda, pour revenir à l’interprétation de la chanson «Al Mohafaf», puis a conclu la première partie du concert par l’une des chansons les plus célèbres qui l’ont distinguée, qui est «Walash Nloum».

Pour la seconde partie, la star du rap, Abdel Karim Bouziane, ou comme il aime se faire appeler par ses fans, Kazou, qui a interprété, pour ses fans plusieurs de ses chansons, comme «Bouziane», «Ba’ida», «Kberna», «Nkhamem Fik»… et d’autres encore qui ont provoqué une belle interaction avec le public.

A la fin du spectacle, Sherine Lajmi et Kazo ont interprété la chanson à deux «Anna et Enti» qui a réuni leurs deux univers. Le public était en extase.

Une soirée de jeunesse par excellence, qui a réuni la chanson tunisienne, le tarab et le rap, mettant en vedette deux des meilleurs jeunes artistes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire