« Tunisia Textile Days In Spain » du 3 au 7 octobre 2022 à Barcelone et à Madrid: Une mission pour la prospection et le «Business matching»

Organisées par le Centre de promotion des exportations (Cepex) et le programme «G-TEX», les Journées du textile tunisien en Espagne ou les «Tunisia Textile Days In Spain» se tiendront du 3 au 7 octobre 2022 à Barcelone et à Madrid. Une mission d’entrepreneurs tunisiens du secteur du  textile et de l’habillement sera conduite par le Cepex pour une action de prospection et de «Business Matching» sur le marché espagnol de l’habillement. Les filières concernées sont le Jeans et sportswear, le prêt-à-porter et la maille. Chaque entreprise participante bénéficiera d’un package comprenant une familiarisation avec la culture et les singularités du marché espagnol d’habillement, une visite guidée à des enseignes espagnoles, un programme de rendez-vous B to B préétablis avec des acteurs espagnols d’habillement, une assistance logistique dans les deux villes où se tiendra l’évènement, ainsi qu’une campagne de communication collective autour de l’évènement.

Gaz: «Upland» cède 80 % de ses intérêts sur le permis «Saouaf» à «Pennpetro»

D’après l’agence «Eco finance», la firme pétrolière britannique «Upland Resources» annonce la cession à « Pennpetro » de 80 % de ses intérêts sur le permis gazier « Saouaf », un périmètre gazier de 4.004 km², situé dans le Nord du pays. D’ailleurs, cette annonce a été faite depuis mars dernier. L’accord prévoit également l’acquisition par « Pennpetro » du statut d’opérateur de la licence pour laquelle les deux firmes prévoient d’engager une procédure pour en obtenir la rallonge pour une année.

L’obtention de la prorogation de la licence, qui expire en décembre prochain, vise à permettre aux parties prenantes de réaliser des travaux prospectifs sur le bloc jugé héberger environ 1 trillion de pieds cubes de gaz naturel. Des opérations qui couvrent essentiellement l’acquisition de 300 km de nouvelles données sismiques 2D, ainsi que le retraitement de certaines données sismiques 2D, déjà disponibles sur le bloc. D’après la même source, « Pennpetro » paiera à Upland un montant de 372.000 dollars. Des fonds prévus pour couvrir 80 % des coûts irrécupérables précédemment engagés par la compagnie britannique sur le projet. « Les besoins énergétiques de l’Europe n’ont jamais été aussi vitaux qu’aujourd’hui et la poursuite du développement de cet actif a le potentiel de fournir des retours exceptionnels aux investisseurs en cas de succès », a déclaré Bolhassan Di, P.-d.g. d’Upland. L’accord est soumis à l’approbation de la compagnie pétrolière publique de la Tunisie (Etap) qui étudie des options pour rehausser la production pétrolière nationale, l’une des plus faibles d’Afrique.

GIZ — Tourisme alternatif: Rendre plus visible l’offre tunisienne

C’est sur le site de la Fédération tunisienne des agences de voyages (Ftav) ainsi que sur une plateforme dédiée spécialement aux agences de voyages que l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) compte, dans le cadre de son projet « promotion du tourisme durable », lancer incessamment un catalogue dédié aux produits et expériences touristiques alternatifs en Tunisie. Il s’agit d’un support électronique qui rendra plus visible l’offre alternative tunisienne au niveau des manifestations touristiques nationales et internationales auprès des tours opérateur étrangers. Il aura pour objectif également d’aider les agences de voyages tunisiennes à moderniser les circuits qu’elles proposent. Pour ce faire, la GIZ a lancé un appel à candidatures, qui se poursuivra jusqu’au 5 août prochain, afin de sélectionner 70 prestataires de services touristiques (exerçant une activité formelle) sur tout le territoire tunisien et les produits touristiques alternatifs concernés peuvent être des expériences culturelles, culinaires, sportives.

Compétition nationale de l’entrepreneuriat: 50 projets seront sélectionnés

Afin de faciliter la création de projets et promouvoir l’entrepreneuriat privé en Tunisie, baptisé « Machrouek», le ministère de la Formation professionnelle et l’Emploi a donné le coup d’envoi pour la compétition nationale de l’entrepreneuriat. Le concours a été lancé en partenariat avec l’agence de coopération allemande (GIZ) et une dizaine de ministères et structures d’appui et de financement, chargés de l’accompagnement et de la formation des jeunes entrepreneurs. Environ 50 projets de personnes âgées entre 18 et 45 ans, de différentes régions du pays, seront sélectionnés lors cette compétition nationale et les lauréats bénéficieront d’un financement de 30.000 dinars en plus d’une assistance et d’un accompagnement pour l’octroi d’un crédit complémentaire de la part de la Banque tunisienne de solidarité (BTS) afin de garantir la pérennité du projet. Les 10 meilleurs porteurs de projets seront annoncés au mois de novembre, lors du Sommet de la Francophonie à Djerba.

Bloom Consulting: La Tunisie à la 82e place sur 203

D’après le cabinet de conseil en stratégie, spécialisé dans le Nation Branding Bloom Consulting, la Tunisie a été classée à la 82e place sur 203 à l’échelle internationale, en termes d’image de marque touristique. Par contre, notre pays occupe une place dans le top 10 à l’échelle de la région Moyen-Orient et Afrique (MEA). La Tunisie est au 6e rang africain et occupe la 9e place dans le monde arabe. L’Egypte est classée première en terme d’image de marque touristique en Afrique et (25e à l’échelle internationale) et le Maroc occupe, quant à lui, le 43e rang mondial. Il est à rappeler que Bloom Consulting s’est basé sur l’évaluation et la comparaison, par pays, des performances économiques du secteur touristique mesurées en recettes au cours des cinq dernières années.

Fédération nationale de l’artisanat: Un mois de soldes pour promouvoir les produits artisanaux

D’après le président de la Fédération nationale de l’artisanat, intervenu récemment sur les ondes d’une radio privée, «le secteur passe encore par des difficultés au niveau du marketing et la Fédération envisage d’organiser un mois de soldes pour promouvoir les produits artisanaux qui restent touristiques par excellence». Selon lui, les touristes qui visitent la Tunisie ont un pouvoir d’achat modeste par rapport à ceux qui fréquentent d’autres pays. «La stagnation du secteur touristique tunisien a impacté plusieurs métiers de l’artisanat, menacés d’extinction. Les artisans n’ont plus le choix que de participer aux différentes foires pour commercialiser leurs marchandises à l’étranger, malgré les coûts élevés de ces participation».

Le responsable fait savoir que face au problème des réseaux de commercialisation, de plus en plus d’artisans font appel aux réseaux sociaux, qui représentent une alternative pour vendre leurs produits sur le marché local seulement.

La participation de la Tunisie aux foires demeure aussi timide, selon lui, soulignant que des efforts ont été déployés pour réussir la participation de la Tunisie à la plus grande foire de l’artisanat dans le monde.

L’accent a été mis sur le coût de fabrication des produits de l’artisanat puisqu’il s’agit d’activités manuelles et non industrielles. Ainsi, le prix desdits produits est élevé et loin d’être à la portée du Tunisien, dont le pouvoir d’achat ne cesse de dégringoler.

Le président de la Fédération tunisienne de l’artisanat a appelé les artisans à participer à la saison des soldes d’été, notant que des journées de promotion seront organisées dans les villages de l’artisanat en Tunisie au cours du mois prochain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire