Par définition, le service d’accueil doit être géré par un personnel avenant, souriant et qui se plie en quatre pour accueillir les visiteurs, les orienter, etc. En un mot, se mettre à leur disposition pour les mettre à l’aise. Les visiteurs, quant à eux, ne sont pas tenus d’être des gentlemen. Cela, en théorie. Dans la pratique, face à ce personnel qui arbore généralement une tête d’enterrement, les visiteurs se font tout petits comme s’ils étaient venus quémander de l’aumône, alors que le service sollicité est le plus souvent un imprimé — un simple imprimé. Allons, mesdames-messieurs, un petit sourire ne coûte rien.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire