La clôture sera marquée par la remise des prix du concours Abou Seoud Messadi et célébrée par un concert du groupe Digital Koality sur la plage de Tazarka.

« Grâce aux efforts des partenaires, artistes, amoureux de l’art et habitants de Tazarka le salon continue de créer des bulles et souffler le rêve dans l’imaginaire des passionnés de la Bande Dessinée . », écrivent les organisateurs du Salon international de la bande dessinée de Tazarka (SIBDT) en annonçant la tenue de sa  25e édition du 9 au 14 août 2022.

L’Association «Le Cercle des amis de l’image» prévoit, pour cette édition, différents ateliers réservés pour le 10 août, au collège de Tazarka : un de bande dessinée pour enfants animé par Nada Dagdoug et Hanine Zrei,  un atelier 2D dirigé par l’artiste Aymen Mbarki et un atelier de photographie animé par Wafa Mimouni. Prévus, aussi, un BD concert signé par le génialissime musicien-compositeur Hamza Bouchnek le 11 aout et un master class avec l’artiste Seifeddine Nechi, le 13 août au café plage de Tazarka, où il présentera son dernier opus la BD « Chbayah ». Une table ronde sera animée, le 12 août à la maison de la culture Mahmoud messadi, par l’auteur et illustrateur tunisien Othmen Selmi sur « l’histoire et le futur du salon international de la BD de Tazarka ».

Son histoire en effet commence avec fondateur Abou Seoud Messadi, un militant acharné passionné de culture et d’art qui a choisi de se consacrer à la vie culturelle au début des années 90, et notamment à la vie culturelle de son village natal Tazarka. En 1992, il fonde l’Association des amis du Livre de Tazarka (Alta). Cette association a ainsi concrétisé sur les cinq premières années (1992-1996) plusieurs projets dont une bibliothèque gratuite pour les enfants de Tazarka, appelée Bibliothèque méditerranéenne ou Bibliomed, et annuellement la foire estivale du livre (Kheimet el-kitab) sur la plage de Tazarka et le Café culturel à la maison de la culture Mahmoud-Messadi (soirées théâtrales, musique, tables rondes, ateliers de lecture, critiques littéraires, etc.).

Le premier Sibdt est lancé en 1997. En décembre 2015, Abou-Séoud Messadi fonde l’Association Mahmoud Messadi pour la création artistique et culturelle qui a assuré l’organisation du 20e Salon international de la BD de Tazarka. En plus des activités habituelles des salons antérieurs, et afin de promouvoir d’autres formes d’expression artistique et de diversifier encore plus les supports d’animation culturelle, cette 20e édition du Sibdt a organisé la Tente de l’image qui avait pour objectif de promouvoir les formes d’expressions par l’image. Un atelier d’initiation à la photographie et un autre d’initiation au dessin animé ont été ainsi organisés sur la plage de Tazarka tout au long de la durée de ce salon.

En  2017, avec son ami le dessinateur et caricaturiste Chedly Belkhamsa, et le soutien de jeunes bénévoles habitués du salon, il fonde l’Association « le cercle des amis de l’image » qui avait, entre autres objectifs, la volonté d’assurer la continuité du Salon international de la bande dessinée avec toutes ses composantes antérieures et de la Tente de l’image dans sa deuxième édition.

Abou Seoud Messadi nous a quittés en janvier 2018, laissant derrière lui un riche legs, des amis éplorés mais fidèles à cet héritage, des bénévoles acharnés, des habitués, des festivaliers, une plage qui respire à chaque été l’odeur des bulles dessinées et une association qui s’est fixée pour objectif d’assurer la pérennité de cette manifestation, qui a longtemps souffert du manque de moyens et de soutiens étatiques, par amour de l’art et par devoir de mémoire.

La clôture de cette 25e édition sera marquée par la remise des prix du concours Abou Seoud Messadi et célébrée par un concert du groupe Digital Koality sur la plage de Tazarka.

Bon festival!

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Actualités

Un commentaire

  1. Omar

    10/08/2022 à 12:02

    Bonjour,
    Merci à l’auteure de cet article. Feu Seoud est bien le fondateur de toutes ces associations et activité, sauf le café culturel.
    Vous pouvez contacter ses enfants pour le vérifier.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire