Amir Jaziri est le nouveau président provisoire, chargé de préparer les élections dans trois mois.

Le bail de l’équipe dirigeante présidée par Sami Belkahia venant à expirer, on a vite fait de nommer un nouveau président  provisoire à la tête du CAB pour préparer, dans les trois mois, l’assemblée générale élective. Il s’agit de Amir Jaziri, connu des sportifs bizertins pour avoir été, à maintes reprises, dirigeant au sein du club nordiste. On n’est vraiment pas sorti de l’auberge ! En effet, on pensait, au terme de la «mission » de M. Belkahia, voir des candidats se présenter aux élections, mais aucune personnalité n’a daigné le faire.

Alors peut- on espérer que le nouveau responsable réussira là où a échoué son prédécesseur et adjoint Mohamed Ridha Chérif ? C’est-à-dire récolter des fonds ?! Un problème épineux qui a fait « fuir» plus d’un éventuel candidat à la candidature de la présidence du CAB. Faut- il rappeler que les Cabistes sont interdits de recrutement et doivent des sommes colossales à la FTF et à la Fifa pour ne pas avoir honoré notamment leurs engagements à l’égard d’un certain nombre de joueurs.

On souhaite beaucoup de courage à M. Jaziri qui a accepté de relever ce défi. Les subventions sont en veilleuse et l’espoir de les voir dégagées au profit du club est mince, puisqu’on exige toujours les rapports financiers des années 2019 à 2021, rapports qui n’arrivent toujours pas ?!!

Maintenant, il ne reste plus qu’à réunir toutes les forces vives (belle expression !) de la région pour les convaincre de mettre la main à la poche. Le salut du CAB doit passer par là ! Le professionnalisme n’est pas une question de personne influente ou charismatique ou intellectuelle. L’argent est roi ! 

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire