Selon les résultats de l’enquête qui a été réalisée auprès de 989 entreprises industrielles, le pourcentage des établissements en difficulté a baissé au cours du deuxième trimestre 2022.

L’Institut national de la statistique vient de publier les résultats de l’enquête trimestrielle sur la situation et les perspectives des entreprises industrielles. Il s’agit d’une enquête réalisée auprès de 989 entreprises industrielles au cours de la période qui s’étalait du 18 mai au 19 juillet dernier. Elle se base sur des indicateurs trimestriels relatifs au solde d’opinions des chefs d’entreprise sur l’évolution passée de la production et sur leurs prévisions pour le troisième trimestre 2022.

L’enquête a révélé, en somme, que la situation générale s’est améliorée au cours du deuxième trimestre 2022 ( le solde d’opinion sur la situation générale est passé de 1% au cours du premier trimestre à 13%)  avec une stabilité attendue durant le troisième trimestre de l’année en cours. Les divers indicateurs ont montré que le solde d’opinions pour la production et la demande a augmenté (respectivement de +1% et +12%) au cours du deuxième trimestre 2022. Les dirigeants d’entreprise s’attendent à ce que ces améliorations se poursuivent durant la période à venir. Le solde d’opinions pour la demande extérieure s’est stabilisé au deuxième trimestre et pourrait augmenter au cours des trois prochains mois de l’année 2022.

L’enquête fait également ressortir que le pourcentage des établissements en difficulté a baissé. En effet, le taux des entreprises qui affirment avoir connu des difficultés est passé de  49,4% au cours du premier trimestre  à 47,1%.

L’approvisionnement en matières premières reste le premier obstacle auquel sont confrontées les entreprises industrielles.

En outre, les chefs d’entreprise ont signalé une hausse continue des prix des matières premières.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire