Commission tunisienne des analyses financières: 1.538 dossiers traités

En 2021, la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf)  a traité 1.538 dossiers en rapport avec les déclarations et les informations de soupçon, contre 1.086 en 2020 et 645 en 2019, annonce la commission dans son dernier rapport d’activité. Parmi ces dossiers, 630 se rapportent aux déclarations de soupçon et 908 aux informations de soupçon. La commission a produit 127 rapports d’investigation parallèles portant sur 296 personnes physiques et 67 personnes morales détentrices de 908 comptes bancaires, dont 87% sont libellés en dinars et 13% en devises. Selon le même rapport, parmi les 1.209 dossiers transmis l’an dernier, 85% portaient sur le blanchiment d’argent et les crimes sous-jacents qui y sont associés contre 64% en 2020 et 15% sur le financement du terrorisme contre 36% en 2020. Durant cette même période, les trois principales infractions sous-jacentes liées aux risques de blanchiment d’argent, avérés et transmis au Procureur de la République, sont la contrebande, à raison de 20%, la corruption et le trafic d’influence pour 19% et l’escroquerie et la fraude pour 11% du total des dossiers transmis en 2021. En outre, le rapport a noté l’émergence pour l’année 2021 des infractions contre l’environnement.

Le rapport a dévoilé en outre que, pour les déclarations sur opérations sur Billets de Banque Etrangers (BBE), la quasi-totalité des transactions porte sur la vente de BBE, passant de 79,91% en 2020 à 73,75% en 2021.

Pour ce qui est de la nationalité des opérateurs, les Tunisiens continuent de réaliser l’essentiel des opérations sur BBE, à raison de 75 % en 2021 contre 83% des opérations déclarées en 2020. Les opérateurs maghrébins ont accaparé 12% des opérations en 2021 contre seulement 5% en 2020. La part revenant aux ressortissants européens demeure plus ou moins stable autour de 8% à 9% entre les deux années.

Pour les devises utilisées, l’euro a été la devise la plus utilisée pour libeller les opérations déclarées. En 2021, sa part s’est située à 55% contre 62% une année auparavant. Vient ensuite, le dollar US avec 18% du total des transactions en 2021, contre 13% en 2020.

Fitch Ratings Des sociétés tunisiennes  de leasing et de factoring notées

Selon un rapport publié récemment, par l’agence de notation internationale « Fitch Ratings », l’agence attribue des notations à l’échelle nationale à sept sociétés tunisiennes de leasing et à une société de factoring. « Les sociétés du leasing sont contrôlées par les banques qui agissent en tant qu’actionnaires majoritaires.

Les Institutions financières non bancaires (Ifnb) tunisiennes ont relativement de petites tailles, avec des capitaux propres variant entre l’équivalent de 10 millions de dollars US (pour BH Leasing ; BHL) et 60 millions de dollars US (pour Tunisie Leasing et Factoring ; TLF). Les grandes Ifnb ont généralement des managements expérimentés, des stratégies cohérentes et de meilleurs systèmes de gestion des risques », mentionne le rapport. Selon, « Fitch Ratings », l’existence de fonds propres conséquents est un facteur décisif pour limiter l’intensité des risques liés à la conjoncture. Cependant, l’exposition aux risques de change pour le secteur est très limitée. Les Ifnb tunisiennes sont exposées à des secteurs économiques à haut risque, précise le rapport de « Fitch ».

Les clients de ces institutions sont principalement des PME peu transparentes financièrement. Le taux des créances classées du secteur était élevé fin 2021 en se situant à 13%, tandis que la couverture des risques de ces créances par les provisions n’était pas adéquate puisqu’elle n’a pas dépassé 79%, estime-t-on.  Le rapport prévoit, également, une aggravation de la situation en 2022, du fait que la hausse attendue des taux d’intérêt et l’inflation ce qui exerce plus de pression sur les PME. Ceci affectera la rentabilité du secteur au vu des coûts de refinancement plus soutenues.

Les IFNB tunisiennes notées comprennent BTK Leasing (BB(tun)/Stable) ; Attijari Leasing (A-(tun)/Stable); Arab Tunisian Lease (BBB+(tun)/Stable); BH Leasing (BBB-(tun)/Stable); Compagnie Internationale de Leasing (BBB(tun)/ Stable); Hannibal Leasing (B+(tun)/ Stable); Union de Factoring (BB+(tun)/ Stable), Tunisie Leasing et Factoring (BBB(tun)/ Stable). Les notations sont largement motivées par les soutiens apportés par les sociétés mères.

Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire