Malgré la pollution continue de nos villes avec des déchets plastiques qui sont présents partout, des citoyens volontaires sont mobilisés durant quatre week-ends pour donner un grand coup d’éclat à nos villes qui en ont bien besoin.

Le ministère de l’Environnement a annoncé le lancement de l’événement environnemental «Clean – Up Month» et ouvre ainsi la porte à la participation pour tous. Dans ce contexte, une conférence de presse s’est déroulée mercredi dernier au siège du ministère de l’Environnement sis au Centre urbain Nord au cours de laquelle la ministre de l’Environnement, Leila Chikhaoui Mahdaoui, a annoncé le lancement de la manifestation nationale pour la collecte des déchets plastiques et autres déchets légers éparpillés.

La manifestation vise à améliorer l’image des villes tunisiennes et leur propreté, en conjuguant les efforts de toutes les parties prenantes afin de fournir les moyens humains et matériels nécessaires pour assurer le succès de cet événement. Le principal objectif des organisateurs et des activistes environnementaux parmi les ministres présents, les institutions nationales et la société civile est de savoir comment mobiliser les Tunisiens et Tunisiennes pour mieux agir en faveur de leur environnement.

M. Hédi Chbili, directeur général de l’environnement et de la qualité au ministère de l’Environnement, développe les ambitions de cette opération de sensibilisation citoyenne: «Il s’agit de préserver la propreté des villes tunisiennes, sachant que la Tunisie est propre et le restera toujours grâce à la contribution et la participation de ses citoyens». Il appelle les citoyens et ONG à agir durant les quatre week-ends du 14, 21 et 28 août et 4 septembre 2022 pour que les villes tunisiennes soient propres. «Nous avons incité toutes les entreprises tunisiennes à se joindre à l’événement en agissant dans leur périmètre immédiat». Avec l’appui des ministres et celui bien manifesté de l’Utica, la chambre syndicale du patronat tunisien, on va agir pour la propreté des écosystèmes, des zones industrielles. L’initiative et le libre choix des zones d’intervention ont été laissés aux gouverneurs et aux communes afin de cibler les sites prioritaires, pour que la responsabilité soit partagée entre les ministères et les autorités régionales et locales. 

Enjeu pluri-ministériel

Parce que l’amélioration de la propreté et de la qualité de l’air des villes touche favorablement plusieurs domaines, de nombreux ministères se sont impliqués dans l’événement. Ainsi, le colloque a été organisé en présence des ministres du Tourisme, M. Mohamed El Moez Belhassine, des Transports, M. Rabii Majidi, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Moncef Boukather, de la Santé, M. Ali Mrabet, et de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, M. Mahmoud Elias Hamza, avec la participation de divers acteurs issus d’organisations et d’associations actives dans le domaine de l’environnement et du bénévolat. La ministre de l’Environnement s’est félicitée de cette manifestation, qui favoriserait la propreté et l’esthétique du pays et a souligné la nécessité d’accorder plus d’attention à l’aspect environnemental et de se préparer à affronter tous les défis et difficultés qui menacent la sécurité environnementale de notre pays et pour l’avenir des futures générations. Mme Chikhaoui a déclaré : «Nous ne pouvons qu’apprécier ces efforts visant à améliorer la situation environnementale en Tunisie, et à cette occasion nous appelons les citoyens, les administrations et les associations à constituer des équipes de travail et à participer largement à la manifestation nationale de collecte des déchets plastiques et des déchets légers dispersés».

Pour rappel, l’événement «Mois du nettoyage» repose sur la participation des acteurs de chaque commune à la collecte de la plus grande quantité possible de déchets et travaille à les trier de manière élaborée. La manifestation exige que chaque équipe doit être constituée de 10 volontaires, âgés de 18 ans et plus, issus de représentants d’associations actives et représentatives au niveau local (Scouts, Croissant-Rouge…), d’étudiants et de salariés. L’inscription à l’événement se fait à travers une plateforme électronique (http://www.cleanup-month.tn/). En outre, l’indicateur de performance et la qualité du travail effectué seront rendus possibles grâce à une bonne logistique fournie par le ministère de tutelle aux participants, telle que des sacs de collecte, des casquettes, des gants, des pinces télescopiques pour collecter les déchets plastiques.

Logistique en place

A l’issue de la démonstration, le travail des équipes participantes sera évalué en fonction des quantités collectées et de la qualité de leur présentation (triées ou non triées) et de l’évaluation de la situation avant et après l’intervention. Afin de faire de cet événement un succès et de fournir tout le matériel nécessaire, le ministère de l’Environnement mettra à la disposition des participants des sacs pour la collecte selon le type de déchets (plastique, papier, métal), des pinces (Perche télescopique) pour le ramassage des déchets légers (dans les arbres), gants et vestes réfléchissantes. Le ministère a également identifié, dans le cadre de ses préparatifs, avec toutes les entreprises actives, toutes les zones d’intervention prioritaires dans les régions, les points de collecte et de tri, les espaces qui seront affectés à la collecte des déchets et les parties chargées de lever les quantités collectées. La manifestation du mois de l’hygiène vise à mobiliser les citoyens, la société civile et les institutions à se porter volontaires pour collecter les déchets légers et volatils afin d’améliorer les indicateurs d’hygiène chez tous les Tunisiens, identifier les domaines d’intervention des autorités régionales et locales, en particulier aux entrées des villes, les pistes stratégiques, places publiques, quartiers résidentiels et zones industrielles.

Les citoyens peuvent participer individuellement ou en équipes composées de 10 personnes caractérisées par la diversité en termes de genre et d’âge, et ils peuvent s’inscrire via l’application indiquée ci-haut. Des prix incitatifs symboliques seront annoncés le 04 septembre 2022 et 30 prix seront attribués lors d’une cérémonie qui sera organisée en septembre 2022, selon une méthodologie d’évaluation transparente. La participation des particuliers, associations et institutions ne donne pas lieu à des prix. La Fédération tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, la Confédération des institutions citoyennes tunisiennes et les maires ont été invités à mobiliser les collectivités locales et les institutions à participer largement à cet événement en incarnation du principe de responsabilité. Les particuliers peuvent participer à la manifestation sans avoir besoin de s’inscrire sur dossier, toutes les associations et institutions (industrielles, administratives, sportives, médiatiques…) sont invitées à participer régulièrement et intensivement.

C’est une nouvelle mentalité qu’on veut instaurer au sein des Tunisiens pour les éduquer à l’environnement et les sensibiliser au nettoyage des villes. «La réussite de l’opération sera jugée à travers les quantités de déchets qu’on va collecter. Avec l’appui des médias et l’encouragement des citoyens, on est sur la bonne voie», conclut notre interlocuteur.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire