Les gens n’ont pas l’air d’y croire, mais cela est une réelle calamité pour le pays. Nous parlons de l’émigration des jeunes tunisiens, filles et garçons, qui sont littéralement subjugués par les avantages et les conditions de travail qui sont mis à leur disposition dans les pays hôtes. En effet, on parle de dizaines de milliers d’euros qui leur sont octroyés comme émoluments sans compter —comme nous l’avons déjà mentionné— les autres avantages.

Tous les secteurs sont visés, notamment la médecine et ses dérivés, mais surtout le numérique. Il n’y a qu’à voir parmi les proches et les voisins pour se rendre compte de cet exode. Il faudrait trouver les moyens idoines pour essayer de freiner, un tant soit peu, cette «hémorragie».

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire