En cette période de restructuration, toute bonne nouvelle, tout bon résultat sont les bienvenus.

La vie reprend doucement son cours normal du côté du complexe sportif de l’Etoile Sportive du Sahel. Avec le renflouement des caisses du club, même si le montant annoncé (près de 2 millions de dinars sous forme de prêt accordé par la FTF) est infime par rapport aux besoins réels du club, ce prêt constitue une lueur d’espoir qui a, en tout cas, redonné le sourire aux joueurs et les a même motivés.

Moins d’un mois après son retour aux affaires, Othman Jenayah semble donc être sur le bon chemin de la restructuration du club. C’est lui en personne qui est allé au siège de la FTF pour négocier cette aide financière même s’il s’agit d’un prêt.

Sur le plan technique, la nomination de Mohamed Mkacher à la tête de l’équipe senior, c’est son choix, aussi. Mkacher est aidé dans ses fonctions par deux enfants du club qui ont derrière eux une carrière de footballeurs qui force le respect, Seif Ghezal qui symbolise la continuité et Mounir Boukadida, l’éternel bras droit de Mkacher. Le président du comité directeur provisoire de l’ESS a insisté également pour garder Aymen Mathlouthi dans le groupe pour encadrer le vestiaire. Encore un choix judicieux ! Sans oublier le capitaine Yassine Chikhaoui qui lui, contrairement à Mathlouthi, n’a pas perdu la passion de jouer.

Avec la mise en place progressive d’une nouvelle équipe dirigeante dans les différentes sections, cela rejaillit sans doute sur l’ambiance générale. Et comme l’équipe première de football est incontestablement la vitrine du club, tout le monde attendait un premier résultat positif, histoire de s’assurer qu’on est bel et bien sur le bon chemin.

Ce résultat positif a été obtenu samedi à l’occasion de la première sortie de l’équipe sous la houlette de Mohamed Mkacher.

Le coach étoilé n’est pas allé chercher loin pour trouver son premier sparring-partner de l’été. L’ESS a été l’hôte samedi de son voisin l’ES Hammam Sousse. La rencontre s’est soldée par une nette victoire des hommes de Mohamed Mkacher sur le score (2-0). Les buts de la victoire ont été l’œuvre de Zineddine Boutmène et Adem Ben Ahmed.

Un match en trois temps

Pour permettre à tous les joueurs d’avoir un temps de jeu, la rencontre a été répartie en trois périodes. A chaque période, un onze de départ a été aligné, sans compter les changements opérés en cours de jeu.

Une approche qui a permis au coach étoilé de faire un turnover complet de son effectif, exception faite du poste de gardien de but, occupé par Rami Gabsi du début jusqu’à la fin de la rencontre.

Aligner Gabsi tout au long du match a-t-il été un choix délibéré de Mkacher pour faire confiance à un enfant du club ou c’est  Ali Jemal  qui n’est pas encore prêt ? Une chose est sûre : Ali Jemal doit se démener pour s’imposer au sein de l’effectif lors de la prochaine saison, lui qui n’a pas totalement convaincu la saison dernière même s’il avait le statut de premier gardien de l’équipe.

Pour rappel, la deuxième phase de la préparation sera un stage à Hammam-Bourguiba à partir du 31 courant et qui se prolongera jusqu’au 9 septembre. Le staff technique aspire à disputer au moins quatre autres matches amicaux avant le coup d’envoi de la nouvelle saison. Ces quatre matches en question pourraient avoir tous lieu à Hammam-Bourguiba à moins que le coach étoilé ne programme un deuxième test avant le départ pour le stage.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire