Avant même d’entamer leur seconde phase de préparation qui sera ponctuée par un stage à Hammam-Bourguiba, les Etoilés sont d’ores et déjà à leur deuxième match amical. Un deuxième test ponctué par autant de victoires. De quoi ravir le coach, Mohamed Mkacher.

Le staff technique étoilé prévoit de disputer au minimum cinq matches amicaux durant la phase de préparation d’intersaison. Il en est déjà à son deuxième, alors que la seconde phase de préparation n’a pas encore commencé. Pour rappel, l’ESS sera en stage à Hammam-Bourguiba à partir de demain. Un rassemblement qui marquera la seconde phase de préparation de l’intersaison et qui se prolongera jusqu’au 9 septembre.

Pour rappel, l’ESS a disputé, il y a dix jours, son premier match amical de l’été. Les Etoilés ont été les hôtes de leur voisin, l’ES Hammam-Sousse. La rencontre a été soldée par une nette victoire sur le score de 2 à 0.

Pour sa deuxième sortie amicale, s’inscrivant dans le cadre de la préparation d’intersaison, le coach étoilé a préféré, encore une fois, rester dans sa zone de confort. Comme pour le premier match, il n’est pas allé chercher loin son sparring-partner. L’ESS a invité l’AS Réjiche samedi. Les deux équipes se sont affrontées sur le terrain central du Stade Mohamed-Maârouf. La rencontre s’est soldée par une large victoire des Etoilés sur le score de 3 à 1.

Buteur contre l’ESHS, Zied Boutmène a montré encore la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score face à l’AS Réjiche. Mohamed Jomaâ a égalisé pour les visiteurs avant qu’Oussema Abid et Ghofrane Nawali n’enfoncent le clou, signant une nette victoire, venue conforter Mohamed Mkacher dans ses idées : l’équipe est sur la bonne voie !

A chaque mi-temps, son onze rentrant

Si lors du premier match, il a aligné trois formations différentes sans compter les changements opérés en cours de jeu, Mohamed Mkacher a préféré aligner un onze de départ avant l’entame de chaque mi-temps. Bien entendu, le coach étoilé a opéré des changements en cours de jeu dans le souci de faire tourner tout l’effectif.

A la différence du premier match, Ali Jemal a été aligné d’entrée, mais n’a disputé qu’une mi-temps, puisqu’il a cédé sa place au début de la seconde mi-temps à Rami Gabsi.

En titularisant Ali Jemal, le coach étoilé n’a-t-il pas établi l’ordre des gardiens de but ? La logique le veut, en tout cas. Le gardien de but le plus expérimenté a le rang du premier gardien de l’équipe. N’empêche, rien n’est définitivement acquis pour Ali Jemal qui doit se montrer plus régulier que lors du dernier exercice.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire