Les deux premiers matches d’aujourd’hui sont considérables en enjeux. Jaziri, Dougaz, Mansouri et les joueurs tunisiens portent les espoirs tunisiens face à la Grèce de Tsitsipas.

Aujourd’hui et demain se tient le match Tunisie-Grèce, comptant pour la Coupe Davis. Après la défaite face à la Bosnie, qui nous a coûté cher après avoir été en groupe 1, l’heure est venue pour se racheter pour l’équipe de Tunisie. En face, la Grèce se présente avec un joueur du Top 10 mondial, Tsitsipas. Un joueur énorme qui emmène des coéquipiers beaucoup moins connus et moins forts que lui. On aura donc deux matches simples très compliqués face à Tsitsipas. Cela se jouerait probablement en double et en simple lors des deux autres matches que Tsitsipas ne jouera pas.

Notre équipe retrouve tous ses éléments contrairement au dernier match face à la Bosnie. Aziz Dougaz et Skander Mansouri, en différends avec la FTT et écartés à l’époque, reviennent et devraient jouer, chacun, un match de simple, et, bien sûr, l’un d’eux en double. Avec la formule de deux journées au lieu de trois, les joueurs seront très sollicités. La première journée, qui se joue aujourd’hui, reste considérable en enjeux. L’équipe qui obtient 2-0, avant la journée de demain prendra option pour la victoire finale. On rappelle que l’équipe de Tunisie est représentée par Malek Jaziri, Skander Mansouri, Aziz Dougaz, Moez Chergui et Aziz Ouakaa.

L’enjeu est colossal pour nos joueurs en cette Coupe Davis. Il s’agit de se relever après l’échec du tour précédent et de retrouver le groupe 1. Ce sera un match capital face à Tsitsipas, une star du circuit qui a l’expérience des grands matches.

Le public tunisien pourra suivre gratuitement le match Tunisie-Grèce sur les courts de la Cité nationale sportive d’El Menzah. Son apport sera sûrement précieux.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire