Evidemment, et comme d’habitude, et à chaque fois qu’il pleut même aussi peu, les égouts étant bouchés, vu leurs petites dimensions et les déchets qui y sont déversés quotidiennement, ne peuvent absorber les eaux pluviales et, ainsi, des flaques boueuses et crasseuses se forment un peu partout. Et les piétons doivent effectuer des exercices de haute voltige pour pouvoir passer. Et les automobilistes dans tout ça ? Eh bien, ce sont eux les grands gagnants. D’abord, ils bénéficient d’un lavage gratuit et sans effort. Ensuite, et cerise sur le gâteau, ils peuvent s’adonner, et à satiété, à l’un de leurs sports préférés : celui d’arroser tous ceux qui osent s’aventurer dans les rues au moment de leurs passages. N’est-ce pas merveilleux ?

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire