Les quinze représentants des clubs de la Ligue 1 ont entériné les décisions de la FTF : le calendrier ne sera pas changé et le CS Chebba est versé dans le Groupe A. Quant au coup d’envoi du championnat, il sera donné vendredi prochain,
soit un retard d’une semaine seulement par rapport à la date initiale.

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. En réunissant les représentants des 15 clubs de la Ligue 1, Wadie Jary a entériné les décisions de son bureau fédéral, ou plutôt ses propres décisions. En effet, les 15 représentants des clubs de la Ligue 1 ont validé les choix déjà faits par l’instance fédérale : le CS Chebba est versé dans le Groupe A. Il n’y aura donc pas un nouveau tirage et, de surcroît, le calendrier sera maintenu.

Rien à changer, sauf la date du coup d’envoi

La réunion FTF-représentants des clubs de Ligue 1 a été présidée par le vice-président de l’instance fédérale, Wassef Jlaiel, en présence du président de la Ligue nationale du football professionnel. Se trouvant à l’étranger, le président de la FTF s’est adressé à l’assistance par visioconférence.

Cela dit, le coup d’envoi du championnat sera donné vendredi prochain, soit le 7 octobre. Rien à changer, donc, sauf la date du coup d’envoi du championnat de la Ligue 1, finalement reporté d’une semaine.

Toutes les autres dispositions relatives au déroulement du championnat de première division restent en vigueur. La phase du Play-off conserve son format de deux poules de 8 équipes chacune.

Le CS Chebba évoluera automatiquement dans le Groupe A, composé des équipes classées 1, 3, 5, 7, 9, 11 et 13, étant donné qu’il avait occupé une place impaire au classement de la saison dernière. Cela dit, l’équipe qui sera qualifiée à l’issue des deux matches décisifs, conformément aux exigences du paragraphe C du chapitre 57 des lois sportives, sera versée automatiquement dans le Groupe B.

Retour au Play-out

La réunion FTF-représentants des clubs de Ligue 1 répond à l’équation : gagnant-gagnant. En effet, la FTF précise « qu’elle a répondu favorablement à la demande des clubs de retourner à la phase Play-out ».

De ce fait, le dernier de chaque poule sera relégué en Ligue 2 à l’issue de la première phase, tandis que les équipes classées 5e, 6e et 7e disputeront la phase du Play-out, à l’issue de laquelle les deux derniers seront relégués en Ligue 2.

Notons que l’US Métlaoui a réitéré, hier, son refus de disputer un match barrage contre le gagnant d’un premier match barrage devant opposer le CSHL à l’ESZ.

Bref, on n’est pas encore sorti de l’auberge. On n’est pas à la surprise de nouveaux rebondissements qui pourraient compliquer davantage une situation déjà explosive. Attendons voir ce que les heures et les jours à venir nous montrent ce qu’ils nous réservent. La réaction de l’ES Métlaoui, sans compter ce que prévoit de faire le CS Chebba, sont à suivre avec beaucoup d’intérêt, car ils auront une incidence directe sur le déroulement du championnat.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire