Le problème s’est compliqué et a entraîné des questions plus complexes et plus urgentes. Les habitants ne se soucient pas seulement de la qualité de l’eau mais aussi de sa disponibilité. La coupure d’eau devient une routine pour les citoyens, surtout en été. L’exemple d’Errhahla, un village situé très près d’un réservoir d’eau de la Sonede est très significatif. Il y a souvent un manque d’eau dans les maisons. Comme la Sonede ne les prévient pas de la coupure ou de la reprise de l’eau, les habitants laissent les robinets ouverts même la nuit pour être avisés du retour de l’eau et pouvoir s’en approvisionner. Malgré cette situation, la Sonede leur envoie des factures d’eau et les oblige même à payer les compteurs d’eau. Frustrés, les habitants de la cité Errhahla ont décidé de manière pragmatique de retirer les compteurs de la Sonede de leurs maisons.  L’été dernier, alors que les besoins en eau ont considérablement augmenté en raison de la chaleur, les habitants d’Errhahla ont été privés d’eau pendant une longue période. Face au silence de la Sonede ils ont été obligés de s’approvisionner dans la mosquée du quartier. Un des jeunes habitants d’Errhahla a déclaré avoir vu de l’eau s’échapper du réservoir de la Sonede. L’eau coulait même dans les rues de la région et bien sûr sans aucune réaction de la Sonede. Le réservoir d’eau est en effet abandonné à son sort comme toute la région. Depuis 2016, aucun gardien ne veille sur cet endroit. Les portes sont grandes ouvertes. L’endroit est rempli de bouteilles en plastique.

Compte tenu de l’importance vitale de l’eau pour la population et afin de faire face à son interruption continue pendant de longues périodes, les habitants de Redeyef ont eu recours à des solutions alternatives, dont la plus commune et la plus répandue était peut-être l’achat d’eau à des vendeurs. L’activité de vente d’eau a débuté après l’inondation de 2009. Un jeune homme fraîchement diplômé a décidé de se procurer un moteur de filtre à eau. Il filtrait l’eau de la Sonede et la vendait ensuite aux habitants de Refeyef. En d’autres termes, il essayait de faire le travail de la Sonede. D’autres entreprises se sont lancées des années après. Elles sont toutes conscientes que le moteur du filtre éliminait de l’eau les minéraux bénéfiques. L’eau vendue était semblable à l’eau de pluie/distillée. Pour remédier à cela, les habitants de Redeyef mélangent l’eau filtrée à l’eau du robinet essayant ainsi d’améliorer la qualité de l’eau à boire.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire