Recalé au rang de remplaçant depuis des mois, Ben Chérifia a été titularisé, dimanche, lors du match amical disputé contre l’USM. Non seulement il a joué un match en entier, mais a porté également le brassard de capitaine.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Titulariser un joueur à une semaine de l’entame de la campagne africaine et dans un poste aussi sensible que celui de gardien de but : on ne croit pas que le choix porté par Nabil Maâloul sur Moez Ben Chérifia, titularisé dimanche lors du match amical disputé contre l’USM, est anodin. Un choix, sans doute réfléchi, d’autant que Ben Chérifia a porté le brassard de capitaine, outre le fait qu’il a joué un match en entier.

Le choix de titulariser Ben Chérifia survient une semaine avant l’entame de la campagne africaine. En effet, l’EST se déplace cette semaine à Jos au Nigeria où elle affrontera samedi (16h00) Plateau United FC pour le compte de la 1ère journée du 2e tour préliminaire de la Ligue des champions.

Encore un nul !

La série des matches nuls, bien qu’il s’agit de sorties amicales, commence à irriter une frange de supporters, même si dans l’esprit d’un entraîneur, Nabil Maâloul notamment, ce sont les schémas tactiques testés et le rendement des joueurs qui importent le plus.

Dimanche, l’EST s’est déplacée à Monastir où elle a disputé son 9e match amical de préparation. La rencontre s’est soldée par un match nul, un but partout. Anis Ben Hatira a ouvert le score pour l’USM à la 60’ avant que Hamdou El Houni n’égalise pour l’EST sur penalty dans le temps additionnel (90’+4). C’est le cinquième match nul en 9 sorties amicales. A l’occasion de cette rencontre, le coach «sang et or» a aligné la formation suivante : Ben Chérifia, Ben Ali (Fadaa), Ben Hmida (Dagdoug), Tougaï, Amamou, Coulibaly, Zaddem (Abid), Chaâlali (Bougrine), Badri (Abou Zrig), El Houni et Ben Ayed (Ben Hammouda). Un onze de départ qui correspond à un ou deux joueurs près à la nouvelle formation-type espérantiste. Le technicien «sang et or» a également profité de cette sortie amicale pour faire tourner son effectif.

Bref, tout le monde a eu sa chance à une semaine du long périple qui emmènera l’équipe ce samedi au Nigeria. L’objectif des «Sang et Or» sera de réussir l’entame de la campagne africaine en ramenant un résultat positif de la ville de Jos. Et même si les Espérantistes attaquent cette nouvelle édition de la C1 africaine alors qu’ils n’ont disputé aucun match officiel, ils ont suffisamment d’expérience pour éviter un faux pas. Le choix de la titularisation de Ben Chérifia dans les bois a pour objectif d’éviter d’encaisser de buts.   

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire