La Tunisienne, confrontée à Ann Li, est la favorite à la victoire finale devant son public.

L’événement au tennis tunisien a lieu à Monastir. C’est la première fois que la Tunisie abrite un tournoi WTA 250, dédié à Ons Jabeur, 2e joueuse mondiale et qui aura la chance de jouer chez elle et devant son public. Ce tournoi professionnel regroupe un bon nombre de joueuses du circuit WTA, même si la plupart des joueuses au Top 20 ont choisi de jouer à Ostrava (tournoi WTA 500). Il faut rappeler aussi que les règlements n’autorisent qu’une seule joueuse du Top 10 à évoluer dans un tournoi WTA 250, et c’est Ons Jabeur qui a obtenu ce privilège. Le Jasmin Open, idée qui date depuis des années, a vu enfin le jour. Un tournoi avec de gros moyens mis et un court central construit par l’hôtel qui abrite le tournoi, une communication intensive sur les réseaux sociaux, une cérémonie de tirage au sort prestigieuse et beaucoup de soin pour sortir une image radieuse de ce tournoi. Il faudra attendre de voir si le public sera présent en grand nombre et payer ses tickets pour voir en premier lieu Ons Jabeur, sa préférée, mais aussi d’autres grandes joueuses du circuit, comme Kudermetova, Cornet, Mertens, Martic ou Siniakova, sans oublier d’autres outsiders de qualité, comme Dart, Zidansek ou Cristian. Le tableau final a mis Ons Jabeur en première tête de série, et Kudermatova en seconde tête de série, c’est-à-dire qu’elles ne se croiseront qu’en finale. Ce sont les deux premières favorites avec un avantage à notre joueuse qui l’a battue récemment à l’US Open. Mais sur ce genre de tournois, le classement peut parfois leurrer et les mieux classées n’ont pas forcément un avantage sur les autres.

Ons Jabeur en mode expérience

Tout le monde l’attend à partir de ce soir (18h00) à Monastir. Ons Jabeur ouvre en seizièmes de finale face à l’Américaine Annlé (63e WTA). Un match à prendre au sérieux par la 2e joueuse au monde, et qui sait mieux que quiconque ce que veut dire un match où l’on est favori. Il y aura une sorte de pression sur elle, vu qu’elle joue chez elle et ce n’est pas toujours bien d’avoir un énorme public qui demande de gagner.

Le haut du tableau où se trouve Ons Jabeur est plein de joueuses respectables et venues, elles aussi, pour gagner, à l’image de Mertens, Martic ou Siniakova. Ons aimerait bien gagner ce tournoi pour garnir son palmarès en deçà de sa valeur. Elle a déjà  gagné un tournoi WTA 250, un autre WTA 500 et un tournoi WTA 1000. Gagner à Monastir lui fera du bien en cette fin de saison et consolidera sa 2e place mondiale. Elle, qui avait déjà gagné plusieurs fois en Tunisie à l’époque où elle jouerait le tournoi organisé au TCT, sera confrontée à un tournoi d’un autre calibre. Pour elle, c’est le top de sa carrière, un palier sublime malgré le goût d’inachevé à Wimbledon et à l’USOpen. A noter que Kudermetova commence aujourd’hui en jouant face à sa compatriote Gracheva, tout comme Martic qui affronte Fruhviratova.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire