En ce jour spécial, les discours tactiques n’ont pas, à nos yeux, une grande utilité. Les dés sont jetés : le plan du jeu, l’attitude tactique et les rôles des onze élus sont déjà connus et assimilés. Ce qui importe le plus, c’est le mental, le cœur, et tous ces facteurs extra-terrain. Tiens, les vestiaires par exemple, ce monde spécial des footballeurs, là où tout se fait, là où les gens se solidarisent ou se disputent, là où on parle de tout, là où l’intimité est à son apogée. Nos joueurs commencent leur Mondial sur fond de polémiques, de petites histoires d’ego et de jeu de pouvoir. Ces vestiaires de l’équipe de Tunisie, c’est le plus déterminant des facteurs d’avant-match, et c’est à Jalel Kadri, celui qui a subi le plus de critiques et d’attaques, de mettre la bonne ambiance. Tout à l’heure, l’équipe de Tunisie aura le trac de disputer son premier match au Mondial qatari, face à une sélection parmi les plus cotées, le Danemark.

Il n’est pas aisé d’aborder un événement pareil, c’est aux joueurs de cran, de métier, aux plus braves que les premiers matches réussissent. Qu’est-ce qu’on peut demander et exiger de notre équipe de Tunisie ? Tout simplement qu’elle nous fasse plaisir, qu’elle se fasse plaisir. Oublions le résultat et son poids accablant, soyons de tout cœur avec nos joueurs. Nous n’avons pas une équipe extraordinaire, mais nous avons une équipe qui, sur un match et contre toute attente, peut ressurgir de nulle part et poser, grâce à ses stratagèmes défensifs collectifs, d’énormes problèmes à ses adversaires. Courage les gars, surpassez-vous, faites honneur à votre tunique, jouez avec l’envie, jouez avec dignité et bravoure.  Personne ne vous demande quoi que ce soit… Infirmez tout ce qui se dit sur vous, et, le plus important, marquez votre Mondial ! On vous souhaite bonne chance face au Danemark et pour la suite, c’est ce dont vous aurez besoin le plus. Le football est une histoire aléatoire quelque part.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire