Le ministère de la Famille avait chargé le délégué général à la protection de l’enfance de se rendre, le 22 octobre dernier, à Palerme (Italie), de coordonner avec les services consulaires tunisiens et les autorités italiennes, afin de prendre en charge l’enfant, s’assurer que son intérêt supérieur a été pris en compte et parachever les procédures permettant son retour en Tunisie.

La justice italienne a autorisé hier le délégué général à la protection de l’enfance en Tunisie à récupérer la fillette de quatre ans arrivée sur le sol italien dans le cadre d’une opération de migration irrégulière, a indiqué le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées.

Le ministère a affirmé dans un communiqué qu’en vertu de cette décision judiciaire, toutes les mesures nécessaires seront prises pour garantir le retour de l’enfant à sa famille.

La Tunisie avait envoyé le délégué général à la protection de l’enfance, Mehyar Hammadi, en Italie pour rapatrier une fillette arrivée, sans ses parents, à bord d’une embarcation sur l’île de Lampedusa, dans le cadre d’une opération de migration irrégulière, et avait constitué le 21 octobre une cellule de crise regroupant les ministères de la Justice, des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens de l’étranger, et le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées, afin de prendre les mesures nécessaires et repatrier l’enfant.

Le ministère de la Famille avait chargé le délégué général à la protection de l’enfance de se rendre, le 22 octobre dernier, à Palerme (Italie), de coordonner avec les services consulaires tunisiens et les autorités italiennes, afin de prendre en charge l’enfant, s’assurer que son intérêt supérieur a été pris en compte et parachever les procédures permettant son retour en Tunisie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire