Comme à l’accoutumée, le Ciné-Théatre Le Rio ne manquera pas de marquer le coup à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre avec un programme alliant musique et poésie.

Des rendez-vous à ne pas manquer cette fin de semaine au Ciné-Théâtre Le Rio entre cinéma, théâtre, musique et autres événements.

Il y a eu d’abord le cycle de projections du film «Sous les figues» d’Erige Sehiri. Une pépite sous  forme d’un documentaire/fiction qui braque la caméra sur des cueilleurs de figues : au milieu des figuiers, pendant la récolte estivale, de jeunes femmes et hommes cultivent de nouveaux sentiments, se courtisent, tentent de se comprendre, nouent—et fuient—des relations plus profondes.

«La dernière» de Wafa Taboubi revient sur la scène du Rio le 27 novembre à 17h00.

La clôture de la deuxième édition de l’école féministe de Lina Ben Mhenni se tiendra aujourd’hui samedi 26 novembre à partir de 19h00.

Avec comme slogan : «Ecrire pour résister, écrire pour exister», cette édition 2022 s’est déroulée sur trois étapes : l’université d’été, l’octobre online session et la résidence créative et performance théâtrale. 15 artistes et militantes y ont participé avec chacune un projet d’écriture littéraire, journalistique ou académique. Cinq jours de travail ont été consacrés à des ateliers, des débats et autres sessions d’écriture. La restitution de ce travail se fera sous forme de performances théâtrales. Un débat s’ensuivra autour de la parole féministe en présence de la metteuse en scène Sihem Akil et des membres de l’association et ses partenaires.

«La dernière» de Wafa Taboubi qui revient sur la scène du Rio le 27 novembre à 17h00.

Célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre avec un programme alliant musique et poésie.

Sur un texte et une mise en scène de Wafa Taboubi, les deux comédiens Meriem Ben Hamida et Oussama Kochkar évoluent seuls sur scène, ils sont les deux derniers sur terre …Il n’y a plus un seul être humain… S’agit-il d’une catastrophe naturelle ? d’une pandémie qui touche la terre ou un suicide de masse ? Qui a conduit à l’extinction de leur espèce ? Même forme, même taille, même couleur, même langue… D’âge proche… Des frères peut-être ?… Ils existent dans un espace clos étroit, entourés par le néant dominant l’espace extérieur…La solitude, l’ennui et le sentiment de lassitude les poussent à jouer le jeu du Temps… Le jeu de la peur, de l’isolement, de la suspicion et du conflit avec l’Autre pour exterminer le monstre qui réside en eux…

La représentation de «La dernière» sera suivie à 20h00 d’un concert solidaire de Yasser Jradi et Lobna Noomani, organisé en soutien avec l’espace culturel Aphrodite de Kasserine.

Comme à l’accoutumée, le Ciné-Théatre Le Rio ne manquera pas de marquer le coup à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre avec un programme alliant musique et poésie.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire