Les sables mouvants cyber : la Tunisie compte le plus grand nombre d’utilisateurs affectés par des menaces en ligne

Durant son événement annuel “Cyber Security Weekend”, qui s’est déroulé mi-novembre en Jordanie, Kaspersky a partagé des informations concernant l’évolution du paysage de la menace cyber à travers les régions de Meta —Moyen-Orient, Turquie et Afrique. Les experts de Kaspersky ont abordé différents sujets et menaces ciblant particulièrement les entreprises et les organisations industrielles et ont partagé leurs prédictions concernant les menaces de l’année à venir. Selon les statistiques de Kaspersky security network, à peu près un tiers des utilisateurs de la région Meta a été affecté par une menace en ligne, ou hors ligne  entre janvier et septembre 2022. La Tunisie et le Qatar comptent le plus grand nombre d’utilisateurs affectés par des menaces en ligne (respectivement 40,3% et 39,8%). Ils sont suivis par la Turquie (38,5%), le Kenya (38%). L’Egypte et la Jordanie comptent respectivement 28,1 et 28% d’utilisateurs affectés par une menace et sont ainsi les pays les moins touchés de la région. Le plus grand nombre d’utilisateurs affectés par des menaces hors ligne a été rapporté au Nigeria (46,8%), en Tunisie (45,3%), au Maroc (44,88%) et au Kenya (43,4%). Les projections pour 2023 sont basées sur l’expertise Kaspersky et l’activité observée cette année en traquant plus de 900 groupes et campagnes APT. Les chercheurs de Kaspersky estiment que la probabilité que le prochain WannaCry se produise en 2023 est élevée. L’une des raisons qui pousse à envisager la survenue d’un tel événement est que les agents malveillants œuvrant pour les menaces les plus sophistiqués au monde sont susceptibles de posséder au moins un exploit approprié, tandis que les tensions mondiales actuelles favorisent considérablement les chances qu’un hack-and-leak de type ShadowBrokers puisse avoir lieu. Ces changements fondamentaux devraient également se traduire par de nouveaux types de cibles et l’apparition de scénarios d’attaque inédits. En effet, les experts estiment que l’année à venir pourrait être marquée par les manœuvres de cybercriminels ambitieux, capables de combiner intrusions physiques et informatiques, en utilisant des drones pour réaliser du piratage de proximité. Parmi les scénarios d’attaque possibles, citons le montage de drones dotés d’un outillage suffisant pour permettre la collecte de handshake WPA utilisés pour pirater des mots de passe WiFi hors-ligne, ou encore la possibilité de larguer des clés USB malveillantes dans des zones à accès restreint dans l’espoir qu’un passant les ramasse et les branche sur une machine.

Isim Sfax : établir une plateforme de communication entre les étudiants et le monde professionnel

L’Institut supérieur d’informatique et de multimédia de Sfax a organisé son rendez-vous annuel des Journées portes ouvertes (JPO), le 30 novembre 2022. Cette manifestation offre l’opportunité de présenter les différents parcours de la formation à l’Institut, et d’établir une plateforme de communication entre les étudiants et le monde professionnel. Ce rendez-vous annuel a comme objectif de créer des coopérations durables, notamment à travers des programmes d’enseignement évolutifs adéquats aux besoins du marché de travail. Ces journées offrent également une excellente opportunité aux étudiants pour être à l’écoute des interventions des sociétés partenaires à l’Isims, dont Primatec, Actia engineering services, Sifast, Spark-IT et Iway… Par ailleurs, durant cet événement, des conventions de partenariat ont été signées entre quelques sociétés et l’Isims. L’intérêt commun étant l’encadrement et, par la suite, l’employabilité des jeunes compétences, lesquels évoluent dans un secteur à très haute valeur ajoutée, très prisé sur le marché de l’emploi tant en Tunisie qu’à l’étranger.

  • High Tech & Innovation

      « Founder Institute » : Clôture de la 9e édition du «Graduation Day» en Tunisie Le …
  • High Tech et Innovation

      BionTech : Essais cliniques du vaccin contre le cancer A la suite du lancement des …
  • High tech & Innovation

      Prix Reconnectt-« Tunisian Women in Finance of the Year 2022 » : 6 Tunisiennes réco…
Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire