Nous ne sommes en aucun cas contre l’application de la loi. Seulement, lorsque le policier qui accompagne l’équipe en question se permet de mettre la main au volant pour prendre de force les clés de la voiture en présence de son propriétaire, cela s’appelle du banditisme !

Il ne se passe pas 5 ou 10 minutes dans la journée sans que le camion-grue ne fasse des révoltés à Bizerte. Non pas  parce que leurs automobiles sont «emmenées» avec une rapidité extrême à la fourrière, mais plutôt parce que le comportement des agents qui ont la charge de transporter les véhicules mal stationnés laisse à désirer.

Des palabres et du langage parfois grossier jusqu’à  en arriver aux mains sont le lot quotidien des automobilistes à Bizerte. Trop, c’est trop ! Les cas sont fréquents et les témoins nombreux.

Ce n’est pas parce qu’on porte l’uniforme d’une institution étatique qu’on se croit tout permis et qu’on reste impuni. Nous ne sommes en aucun cas contre l’application de la loi. Seulement, lorsque le policier qui accompagne l’équipe  en question se permet de mettre la main au volant pour prendre de force les clés de la voiture en présence de son propriétaire, cela s’appelle du banditisme !

La municipalité de Bizerte, qui délègue ce pouvoir de sanctionner les contrevenants, devrait, à notre humble avis, obligatoirement imposer au sous-traitant d’engager du personnel présentable, respectable et possédant les règles de bienséance les plus élémentaires.

Les citoyens sont déjà sur leurs nerfs, alors de grâce ne leur en rajoutons pas une couche.

Espérons que les premiers responsables de la cité ne feront pas la sourde oreille !

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Actualités

Un commentaire

  1. Si Sk

    07/12/2022 à 16:38

    Il faut que les personnes comprennent qu’il y a des règles à respecter. Il est normal que les voitures soient emmenées à la fourrière lorsqu’elles sont mal garées.
    Nous n’allons pas demander à la société qui emploie ces personnes de les habiller en costume cravate et qu’ils offrent une rose à chaque contrevenant…
    Si les voitures étaient bien garées et que les citoyens respectaient la loi, cette société de fourrière n’existerait même pas…
    Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt… C’est tout l’histoire de notre pays

    Répondre

Laisser un commentaire