Blessé à la cheville à la séance d’entraînement de samedi dernier, l’IRM n’a rien décelé de grave et le portier «sang et or» retrouve le chemin des entraînements aujourd’hui.

Maintenant que la page du Mondial est tournée, les clubs tunisiens s’apprêtent à retrouver l’ambiance du championnat national, à commencer par ceux qui ont encore des matches retard à disputer.

Parmi ces clubs, l’EST, qui a trois rencontres à jouer. Elle accueillera ce dimanche le CSS à 14h00 (1ère journée). Le 21 de ce mois, les «Sang et Or» seront les hôtes des Stadistes (3e journée). Enfin, un classico attend l’Espérance contre l’Etoile, le 25 courant (4e journée).

En prévision du premier de ces trois rendez-vous, aussi important soit-il puisqu’il s’agit du classico contre le CSS, le staff technique sera privé des services de l’attaquant Faisal Abu Zraiq,  touché aux adducteurs, ce qui nécessite 10 jours de repos. Touché au tendon calcanéen, l’arrière droit, Zied Machmoum, manquera lui aussi à l’appel samedi. Machmoum est au repos pendant 7 jours.

L’infirmerie se désemplit tout de même, ce qui constitue une bonne nouvelle pour le staff technique. Blessé à la cheville à la séance d’entraînement de samedi dernier —l’IRM n’a rien décelé de grave—, Debchi, le portier «sang et or», reprend du service aujourd’hui. On saura, d’ici vendredi, s’il sera ou pas opérationnel en prévision du classico de ce dimanche.

Large victoire en amical contre l’AS Soliman

Les «Sang et Or» ont clôturé leur préparation durant la trêve du Mondial par une large victoire en amical, remportée samedi dernier devant l’AS Soliman sur le score sans appel de 3-0. Les buts «sang et or» ont été l’œuvre de Moataz Zaddem, Riadh Ben Ayed et Sabir Bougrine.

Pour rappel, l’EST vient d’effectuer un stage de 10 jours à Marrakech. En marge de ce rassemblement, l’EST a affronté le Raja Casablanca en amical. Une rencontre ponctuée par une victoire (1-0).

Cela dit, les «Sang et Or» sont fin prêts pour la reprise du championnat, même si l’effectif est amoindri à cause des blessures. Deuxième au classement, accusant un retard de trois points par rapport au leader étoilé, l’Espérance n’a pas droit à l’erreur si elle veut clôturer la première phase du championnat en pole position de son groupe.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire