Mondial 2022 | Demi-finales – France-Maroc (2-0) : Honorable Maroc !

 

Le rêve marocain d’aller en finale s’est envolé hier. Les Lions de l’Atlas ont tout donné mais cela n’a pas suffi puisqu’ils ont vu leur élan stoppé par le champion du monde en titre. Le Mondial n’est pas pour autant fini pour eux. Après-demain, ils joueront pour la troisième place contre les Croates.

Ils nous ont tant fait rêver durant ce Mondial qatari. Achraf Hakimi et ses camarades ont réussi à réunir derrière eux tout le monde arabe. Après avoir fait tomber successivement la Belgique, l’Espagne puis le Portugal, l’élan marocain a été stoppé, hier soir, par la France, championne du monde en titre. Des Français plus forts, mais surtout réalistes à souhait.

D’entrée, ils annonçaient la couleur en ouvrant trop tôt le score, précisément à la 5’, suite à la première action du match :  Griezmann centra de la droite pour Mbappé qui dévissa sa frappe. Et alors que le ballon prenait la direction du second poteau, Hernandez, d’une superbe reprise de volée, trompa la vigilance du portier marocain, Bounou.

Un but qui allait refroidir aussitôt les hommes de Walid Regragui, alors que le match commençait à peine. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le sélectionneur marocain s’est vu contraint de remplacer Romain Saïss, sorti pour cause de blessure dès la 21’.

Par ailleurs, les Marocains ont subi de plein fouet le pressing opéré par les Français. Mbappé et ses camarades ont su, en effet, imposer leur rythme de jeu à Hakimi et ses coéquipiers. Et c’est un visage inhabituellement pâle qu’a présenté la sélection marocaine tout au long de la période initiale… ou presque. Car le réveil marocain, il y en a eu à la fin de la première mi-temps — et Hugo Lloris et sa défense ont eu droit à une grosse frayeur avant de rejoindre les vestiaires pour la pause mi-temps : suite à un coup franc tiré de la droite par Ziyech, Hakimi tenta une reprise de la tête mais Lloris monta plus haut que tout le monde et intercepta la balle en deux temps (45’+1).

Le but assassin…

De retour des vestiaires, les Marocains ont joué leur va-tout et se sont offert une autre grosse occasion de scorer à la 53’ : centre de tendu de Ziyech renvoyé par Varane. Attiyat Allah reprend le ballon, se défait de Koundé, va chercher Nesyri seul face au portier français, mais Konaté intervient en se jetant sur la balle et en éloignant ainsi le danger.

Après cette grosse occasion, les hommes de Walid Regragui auront tout essayé pour revenir dans le match, mais ils allaient être refroidis encore une fois vers la fin du match. On jouait la 79’ quand Kolo Muani doubla la mise. Un but assassin qui anéantit tous les espoirs des Marocains.

Malgré la défaite et l’élimination au stade des demi-finales, le Maroc a été honorable et le sera encore après-demain où il jouera pour la troisième place contre la Croatie.

Laisser un commentaire