A la mémoire de notre

chère et regrettée

Hajja Zbeïda BEN MILED

veuve Mohamed

ESSEGHIR

Voilà déjà 19 ans depuis

que tu nous as quittés pour un monde meilleur, laissant une immense douleur, ainsi qu’un grand

vide que personne ne peut combler.

«Les personnes ne meurent pas quand on

les enterre, elles meurent quand on les oublie»

Que tous ceux qui t’ont connue et aimée aient en ce jour une pieuse pensée

pour toi et récitent la Fatiha à ta mémoire.

Que Dieu le Tout-Puissant t’accorde Son infinie Miséricorde et t’accueille

dans Son éternel Paradis.

Tes enfants, tes petits-enfants,

les familles parentes

et alliées

Charger plus d'articles
Charger plus par Nécrologie La Presse
Charger plus dans Nécrologie

Laisser un commentaire