La deuxième édition du marché des produits du terroir tunisien s’est déroulée les 29 et 30 juin à la Cité des sciences. Plus nombreux que l’année passée, les producteurs et les agriculteurs médaillés au Concours des produits du terroir ont offert aux consommateurs une riche panoplie de toutes les possibilités du goût tunisien.

200 médailles pour 650 produits à déguster : le palmarès du Concours (18, 19 et 20 juin) des produits du terroir est impressionnant. Trois fois plus de produits que l’année passée ont concouru en cette deuxième édition du concours. La dynamique de cette filière est encore plus visible au marché des produits du terroir qui a été organisé  le week-end dernier à la Cité des sciences de Tunis par l’Agence de promotion des investissements agricoles (Apia) avec l’appui du Projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et du terroir (Pampat).

A côté des confitures de tous fruits et de tous parfums, les eaux florales, les miels de toutes les régions de Tunisie, les bssissa aux saveurs toujours étonnantes, les huiles d’olive du Sud, du Nord et du Centre, les couscous bio, les harissa, les salades méchouia, les épices de diverses couleurs et odeurs, le marché propose des articles encore plus innovants. En premier lieu les mille et un dérivés des dattes dominent ce lieu du goût.

Des consommateurs avertis

Les sucres de dattes investissent cette fois-ci le marché. Apparaissent  également un vinaigre rosé à base de ce fruit très énergétique du Sud tunisien, des sirops, des pâtes à tartiner mélangées à des graines de lin ou à du sésame, des gâteaux allégés en sucre de dattes et même un café à base de noyaux de dattes.

Des mets et des articles, qui font le bonheur d’un public de plus en plus large intéressé à ces produits du terroir, qui jouent sur la fibre de l’authenticité, de la santé, du bien-être, associés au plus doux des péchés, à savoir la gourmandise. Discuter avec les producteurs, les apiculteurs, les petites grands-mères spécialistes des confitures et des gâteaux maison, fait aussi le charme du marché. Des histoires de produits y sont contées à longueur de journée… Autre tendance phare, les produits bios certifiés, qui dépassent cette année la barre des 10% des articles exposés à la vente. Ce qui démontre une tendance en hausse de cette niche en expansion du marché local et des perspectives d’export, où plus de 300 produits sont labellisés bio.

Autre nouveauté, cette année, le show cooking non stop pendant deux jours avec comme ingrédients, les produits médaillés du Concours. Le spectacle, mettant en valeur le savoir-faire des cuisiniers, a été assuré par les étudiants et leurs professeurs de l’Institut maghrébin de management et de tourisme. Une idée originale d’animation, qui a permis de régaler le public avec une série de verrines salées et sucrées.  Encore plus porteur est le sponsoring des hypermarchés Géant et Carrefour du Marché des produits du terroir, ce qui va garantir la commercialisation de la majorité des produits médaillés dans ces lieux de visibilité et de vente.

Au-delà de la vente des produits du terroir, c’est le développement socioéconomique des régions que visent les acteurs publics, initiateurs de tout ce projet focalisant sur les territoires à l’intérieur du pays.Ce créneau permet en fait d’ancrer les populations dans leurs villes et villages d’origine en plus de devenir un facteur de fierté pour les collectifs de producteurs comme pour les petits agriculteurs. Dommage, que le Marché, qui marque le terme d’un processus, commençant par la sélection des produits, leur dégustation et enfin leur exposition-vente, dure si peu de temps, d’autant plus que l’événement est organisé  une année sur deux.

Les signes distinctifs de qualité en Tunisie

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) : est la dénomination d’un pays, d’une région naturelle ou parties de régions d’où provient le produit concerné et qui puise sa valeur et ses particularités dans son environnement naturel et humain.  Huit AOC ont été identifiées en Tunisie.

Indication de Provenance (IP) : est le nom d’un pays, d’une région naturelle ou parties de région dont le produit qui en est issu tire sa particularité et sa renommée et où il est produit, transformé ou fabriqué. Jusqu’ici, cinq IP ont été répertoriés en Tunisie.

Bio : est un label basé sur un mode de production qui exclut l’usage des traitements chimiques. Il permet de produire des denrées de qualité, de travailler en accord avec les écosystèmes naturels et d’améliorer la fertilité des sols. Plus de 200 produits bio ont été certifiés en Tunisie.

Food Quality Label Tunisia : a été institué par décret du ministère de l’Industrie en 2010. Le label est accordé aux denrées alimentaires transformées justifiant une qualité supérieure, spécifique ou traditionnelle. Sept fabricants tunisiens produisent une harissa certifiée Food Quality Label Tunisia.

Huile d’olive : médailles d’or

Huile d’olive conventionnelle (Roukhami)

Huile d’olive conventionnelle (Chemlali) Houba

Huile d’olive conventionnelle (Chetoui) Utique Valley

Huile d’olive conventionnelle (Chetoui+Chemlali) Smenja Zitouna Oil

(Photo : Koutheir KHANCHOUCH)

Charger plus d'articles
Charger plus par Olfa BELHASSINE
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire