Le président de l’ARP Mohamed Ennaceur a annoncé aujourd’hui en plénière l’ouverture d’une enquête sur ce qui s’est passé jeudi dernier au bureau de l’ARP, alors qu’il était présent lors de la réunion.

Le député Sahbi Ben Fraj de Tahya Tounes a demandé un point d’ordre pour appeler Mohamed Ennaceur à dévoiler toute la vérité sur la réunion tenue jeudi dernier et des députés qui l’ont appelé à rejoindre l’assemblée, alors qu’il était en convalescence. Ben Fraj a fait allusion à une tentative de coup d’Etat institutionnel relative à la vacance définitive du poste de président de la République et le transfert de ses pouvoirs au président de l’ARP, vu l’état de santé critique de Béji Caid Essebsi.

Les présidents des autres blocs parlementaires ont par ailleurs réagi aux attentats- suicide de jeudi et ont rebondi sur l’état de santé de Béji Caid Essebsi . L’absence d’informations crédibles, selon eux,  a créé un effet boule-de-neige d’intox.

Ils ont également appelé à la mise en place de la cour constitutionnelle, alors qu’ils en sont les premiers responsables, et à poursuivre la guerre contre le terrorisme.

La plénière n’a duré qu’une heure, consacrée aux points d’ordre, alors que son ordre du jour comporte l’élection des membres de l’une des institutions constitutionnelles les plus importantes, celle de la lutte contre la corruption, qui est encore, parait- il, prise en otage des tractations politiques, tout comme la cour constitutionnelle.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Manel DERBELI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire