Une équipe du collectif de dessinateurs et caricaturistes tunisiens Lab 619 a investi les murs du syndicat d’initiative de Sousse, offrant aux passants et autres riverains du quartier une BD complète.

La plateforme culturelle indépendante Elbirou Art Gallery organise, depuis le 19 juin à Sousse, la 2e édition de U.V–Utopies Visuelles qui a pour thème, cette année, de L’escale.
La manifestation, qui se poursuit jusqu’au 21 juillet réitère les mêmes principes fondateurs, à savoir la fédération de nouveaux faits et l’intérêt porté sur des points de vue inattendus et les rencontres improvisées.
Sous la direction artistique du plasticien Wissem El Abed, cette édition a convié des artistes de divers horizons de Tunisie et d’ailleurs. Ils ont posé leurs bagages à Sousse pour une escale artistique, le temps d’exposer, de sur-exposer ou de réaliser des oeuvres-performances in situ. On cite le Collectif Ligne de Front: Paul Bloas et Serge Teyssot-Gay, Olivier Severe, Charles-Henri Despeignes (France), le Franco-Tunisien Ridha Dhib, le collectif Noks composé de Morawiec & Sochacki (Pologne) et l’artiste irakien Mohamed Ghassen. De Tunisie, Wissem El Abed, Souad Mani, Omar Bey, Hela Lamine, koom, Najah Zarbout et le collectif Lab 619.
Tous ces artistes auront à intervenir dans des lieux inédits qui formeront trois parcours originaux aux thématiques différentes et comprendront aussi bien de vieux immeubles abandonnés que des lieux mythiques du patrimoine de la ville, ainsi que des espaces plus confidentiels qui pourront briller le temps de UV2. Ces lieux intègrent les principaux axes autour de l’Institut supérieur des beaux-Arts de Sousse (Boujaafar, Gabadji Grande, centre -ville, Bhar Ezzebla..), Elbirou Art Gallery (Immeuble Gloulou, Médina de Sousse, Centre culturel Mohamed-Maarouf…) et l’Annexe de l’Isbas (Quai des arts, municipalité, Gabadji Piccollo, Minoterie, Bab Jedid…)
Les projets réalisés lors de la 1er édition de U.V qui sont encore visibles seront intégrés aux différents parcours pour enrichir la visite. Des workshops avec les habitants et les riverains des différents quartiers seront organisés pour les sensibiliser aux différentes démarches artistiques et les impliquer au mieux.
Une application mobile a été prévue pour accompagner et guider les visiteurs.

Une BD à ciel ouvert
Une équipe du collectif de dessinateurs et caricaturistes tunisiens Lab 619, à l’origine d’un périodique de bande dessinée éponyme, a investi, à l’occasion, les murs du syndicat d’initiative de Sousse, offrant aux passants et autres riverains du quartier une BD complète avec 6 pages dessinées en grand format sur les murs. Ils ont, également, signé une fresque commune sur la façade du bâtiment.
L’idée était d’investir l’espace public avec des planches de BD avec un récit collectif qui se conclut avec une fresque, comme le précise la dessinatrice Nadia Dhab qui a développé les dessins avec la participation de Abir Gasmi, Aroussi Tabbena, Kamel Zakour, Rim Bouras, Helmi Barda et Nada Dagdoug.
Toutes les interventions et autres oeuvres sont à vivre, in situ, jusqu’au 21 juillet.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire