Prix Ibn Jazzar: la promotion de la formation consacrée

Le prix Ibn El Jazzar, faisant partie du réseau de prix d’excellence en Méditerranée, est un prix qui consacre la promotion de la formation, de la bonne pratique et des recherches dans les domaines de la médecine et de la pharmacopée. Il était remis le 24 mai, à la faculté Ibn el Jazzar de Sousse, ce qui, en toute logique, s’imposait.

Les lauréats de cette session étaient, pour la rive nord, professeur Philippe Bouchard, de France, pour la rive sud, professeure Karima Achour, d’Algérie, pour le pays d’accueil, professeure Souad Lyagoubi-Ouahchi, et à titre posthume, selon une tradition de reconnaissance des anciens, les professeurs Amor Chadli, Radhi Jazy, et Ahmed Ben Miled. 

Qui est Philippe Bouchard ?

Les Tunisiens connaissant bien Philippe Bouchard, ce médecin humaniste qui a fait de la Tunisie son pays de cœur, et que l’on voit souvent venir dispenser des cours, participer à des colloques et encadrer, en Tunisie ou en France, de jeunes médecins tunisiens. Endocrinologue, membre de l’académie française de médecine depuis 2014, il est actuellement Professeur Emérite à l’université Pierre et Marie Curie. Ancien chef de service de l’Hôpital Saint Antoine, il est actuellement Consultant Universitaire à l’Hôpital Foch. Auteur de plus de 400 publications, il a été président de la Société Française d’Endocrinologie, de l’European Society of Gynaecologie, de la Société Française de Médecine de la Reproduction, et de l’European Society of Endocrinology.

Au-delà de ces titres glorieux et fonctions prestigieuses, ses patients tunisiens savent combien Philippe Bouchard est à l’écoute de ses malades, combien il est généreux de son temps, de son savoir, de sa bienveillance. Et tous s’accordent pour dire que ce prix, un de plus dans cette brillante carrière, mais un prix dont on sait qu’il lui sera cher, n’aurait pu trouver meilleur récipiendaire.

Laisser un commentaire