ASM : Yaâkoubi, première recrue de la saison !

 

En fin de contrat à l’EST, Mohamed Ali Yaâkoubi devrait rejoindre la banlieue nord cet été.

Il a  32 ans, mais il a encore à donner, peut-être pas dans le très haut niveau, mais en championnat de Tunisie et sous les couleurs d’un club qui ambitionne de retrouver son rang d’outsider de la Ligue 1, Mohamed Ali Yaâkoubi correspond au profil recherché par un club comme l’ASM. En effet, le club banlieusard cible des joueurs expérimentés et qui ne coûtent pas cher.

En fin de contrat avec l’EST où il y a de très faibles chances qu’il rempile, Mohamed Ali Yaâkoubi devrait signer comme joueur libre. L’arrivée de Khaled Ben Yahia à la barre de l’ASM a ouvert la voie à Mohamed Ali Yaâkoubi pour qu’il intègre le club marsois. D’ailleurs, des échos en provenance de La Marsa annoncent Yaâkoubi proche de rejoindre le club banlieusard. Il pourrait même être le premier recrutement de l’ASM lors du mercato estival.

La paire avec Mahjebi 

S’il y a un compartiment que Khaled Ben Yahia cherchera à sécuriser en premier lieu, c’est bel et bien celui de la défense. Car quand on était l’un des meilleurs libéros de tous les temps du football tunisien, on ne peut pas se tromper sur les choix défensifs. Par ailleurs, ce ne sera pas la première fois que Mohamed Ali Yaâkoubi rejoint Khaled Ben Yahia. En 2018, quand Ben Yahia  a pris en main l’EST, il a été rejoint par Yaâkoubi qui retrouvera à La Marsa un autre joueur aussi expérimenté que lui. Il s’agit du capitaine marsois Slim Mahjebi qui évolue aussi comme défenseur central. Si les informations en provenance de La Marsa se confirment, Mohamed Ali Yaâkoubi devra constituer avec Slim Mahjebi le prochain duo axial de la défense marsoise. Un troisième joueur aussi expérimenté complétera le tableau. Il s’agit du gardien Zied Jebali, âgé de 32 ans, et qui sera sans doute avide de retrouver l’ambiance de la Ligue 1. Ceci dit, avoir une défense solide est essentiel, mais pas suffisant pour tenir la cadence en première ligue. Il faudra renforcer également l’attaque, et surtout l’entrejeu.

Laisser un commentaire