Institut national de la statistique : Le ralentissement de l’inflation se poursuit

 

Ce recul, malgré la hausse mensuelle, est dû à la baisse des prix entre juin et mai, comparé à la même période de l’année écoulée. En effet, un fléchissement est observé au niveau des prix des «produits alimentaires» passant de 0,5% à -0,1%.

Le taux d’inflation s’est replié légèrement à 9,3% en juin 2023, contre 9,6% en mai, indique un communiqué publié hier par l’INS, portant sur «l’Indice des prix à la consommation pour le mois de juin 2023».

Ce recul, malgré la hausse mensuelle, est dû à la baisse des prix entre juin et mai, comparé à la même période de l’année écoulée. En effet, un fléchissement est observé au niveau des prix des «produits alimentaires» passant de 0,5% à -0,1%, des prix du groupe «meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» dont le rythme de progression est passé de 1,7% à 0,8%. Ce léger recul concerne également les prix de «loisirs et culture» (de 1,1% à 0,7%).

En juin 2023, les prix à la consommation ont évolué de 0,4%, contre une hausse de 0,5% le mois précédent, par suite du renchérissement des prix «habillement et chaussure» de 1,8%, de l’alimentation de 0,4% et des services de restauration et hôtellerie de 1,2%.

Par ailleurs, l’alimentation est en légère baisse de -0,1%, par l’effet d’un repli des prix des œufs de -6,9%, des légumes frais de -3% et des fruits frais de -1,1%.

Par contre, une hausse est observée dans les prix viandes ovines (+5,4%), en lien avec l’avènement de la fête de l’Aid Idha. Il en est de même pour les prix des eaux minérales et des boissons gazeuses qui ont augmenté de 0,8%.

Quant aux prix des services de restauration et hôtellerie, la croissance de 1,2%, s’explique essentiellement par la hausse des prix des services des restaurants et des cafés de 0,9% et des prix des services des hôtels de 3,5%.

En outre, les articles d’habillement ont évolué de 2%, ceux des chaussures de 1,7% et ceux des accessoires de 0,9%.

Evolution des prix en glissement annuel

Sur un an, les prix de l’alimentation ont évolué de 15,2% en juin 2023. Cette hausse provient principalement de l’augmentation des prix des viandes ovines de 36,3%, des viandes de volailles de 28,4%, des œufs de 27,5%, des huiles alimentaires de 21,8% et des viandes bovines de 21,3%.

Les prix des produits manufacturés ont aussi augmenté de 8% en glissement annuel en raison de l’élévation des prix des matériaux de construction de 6,8%, des produits de l’habillement de 9,7% et des produits d’entretien courant du foyer de 9,4%.

Pour les services, les prix ont augmenté de 6,4%, en raison principalement de la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 10,3%, des services de transport public et privé de 16,9% et des services financiers de 20,7%.

Le taux d’inflation sous-jacent (hors produits alimentaires et énergie) a baissé pour s’établir à 7,4% après 7,5% le mois précédent. Les prix des produits libres (non encadrés) ont évolué de 10,7% sur un an. Les prix des produits encadrés ont augmenté, quant à eux, de 4,9%. Les produits alimentaires libres ont connu une hausse de 17,8% contre 0,8% pour les produits alimentaires à prix encadrés.

Laisser un commentaire