Ligue 1 | 1ère journée – Match de rattrapage – OB-ESS (2-1) : La belle réaction des Béjaois…

Les Béjaois se sont repris après la défaite concédée en Coupe de la CAF. C’est une affaire de penalties : deux transformés et un raté.

Stade Abdelaziz Chtioui. OB bat ESS : 2-1. (1-0 à la mi-temps). Buts de Béchir Mkaddem (13’), Mehrez Berrajeh (86’ S.p) pour l’OB et Hamza Jlassi (65’ S.p) pour l’ESS. Arbitrage de Nidhal Letaief

OB : Hallaoui, Sghair, Bouabid, Derbali, Berrajeh, Sissoko, Ouni (Mudimu 88’), Bah (Ragoubi 81’), Hadouchi (Chihi 71’), Chouikh (Ferjani 81’) et Mkaddem (Fadhli 71’).

ESS : Jemal, Ben Ali, Ghedamsi (Ben Njima 67’), Naouali, Jlassi, Sidébé, Mbé, Jebali (Bongonga 67’), Chamakhi , Abdelli et Ben Hassine (Abid 32’).

La première journée de la Ligue 1 a été clôturée, hier après-midi, par un match en retard mettant aux prises le champion de Tunisie en titre, l’Etoile du Sahel, et le détenteur de la Coupe de Tunisie, l’Olympique de Béja.

Les deux protagonistes ont été à la hauteur de leurs réputations. Sans round d’observation, ils entrèrent dans le vif du sujet et on n’a pas attendu longtemps pour voir la donne changer. On jouait la 13’ quand Rayen Derbali servit Béchir Mkaddem qui dribbla un défenseur adverse sur la dernière ligne avant de tromper, d’un tir croisé à ras de terre, le portier étoiliste, Ali Jemal.

L’ouverture du score par l’OB allait rendre les débats encore plus intéressants.

D’un côté, des Béjaois qui redoublent d’effort à la recherche du but qui tuerait le match. Par ailleurs, Lamine Bah a failli y parvenir, quand il accéléra puis dribbla un défenseur adverse, avant de tirer légèrement au-dessus de la transversale (30’).

D’un autre côté, des Etoilés menés au score, qui cherchent, eux, à revenir dans le match. Accélérant en pleine surface de réparation béjaoise, Abdelli perdit l’équilibre. Il servit dès lors Jebali qui tenta un tir, mais sa balle frôla le montant droit des filets de Hallaoui (26’).

Le pressing mené par les hommes d’Imed Ben Younès a fini par donner ses fruits. Pour barrer la route à Abdelli, Skander Sghair commit l’irréparable en fauchant Abdelli en pleine surface de réparation. Sans hésitation, l’arbitre accorda un penalty à l’ESS. Un penalty raté par Abdelli puisque le portier béjaois Hallaoui réussit à s’y interposer (42’).

Un penalty que les Etoilés ont sans doute regretté puisqu’ils ont rejoint les vestiaires pour la pause mi-temps, menés au score.

Les Béjaois plus déterminés…

De retour des vestiaires, les deux protagonistes ont repris les débats plus déterminés que jamais à en découdre. Se faisant marcher sur le pied par Bouabid, Chamakhi obtint un penalty, transformé par Jlassi (65’). Il est bon de préciser que ce penalty a été précédé d’un hors-jeu.

Ceci dit, l’égalisation n’a pas été du goût des Béjaois. Chihi a failli doubler la mise, mais son tir puissant a été dégagé par Ali Jemal, auteur d’une jolie parade (71’).

Le portier étoilé a été moins chanceux quelques minutes plus tard puisqu’en voulant barrer la route à Firas Fadhli, il le faucha en pleine surface de réparation. Le penalty accordé à l’OB a été transformé par Mehrez Berrajeh, signant, par la même, le but de la victoire (86’). Les Béjaois, plus déterminés, ont fini par l’emporter.

Les Béjaois ont fait une belle réaction hier et se sont repris après la défaite concédée en Coupe de la CAF. La victoire de l’OB devant l’ESS est aussi une affaire de penalties. Abdelli en a raté une et cela lui a coûté cher. Il a perdu la partie.

Laisser un commentaire