Des faits et des chiffres

18,6%

Les échanges commerciaux du secteur industriel avec l’extérieur se sont caractérisés par la poursuite de l’amélioration des exportations des industries mécaniques et électriques, durant le premier semestre de l’année 2023, soit +18,6% contre +12,7%, selon la BCT. Les exportations des industries du textile ont connu une décélération avec le secteur de l’habillement et cuir (+13,7% contre +23%) expliqué par la baisse de la demande extérieure, notamment celle émanant de la Zone Euro. Egalement, les exportations des industries agro-alimentaires ont connu, au cours de la même période, un net ralentissement (+9,3% contre +29,1%) justifié essentiellement par le repli de la production d’huile d’olive.

431

Au cours des 12 dernières années cumulées (2011-2022), l’Etat a collecté des recettes propres et des ressources d’emprunts d’une valeur de 431 mrds de dinars, et a affecté autant au titre de ses dépenses et du service de sa dette. Les montants en dinars ont été convertis en dollars séparément année par année au taux de change moyen de l’année concernée.

1,522

Les états financiers de « Placement de Tunisie » (Sicaf), arrêtés au 30 juin 2023, font apparaître un bénéfice de 1,522 MD, contre 2,025 MD à la fin du premier semestre 2022. La société a constaté une baisse de ses revenus des titres, de 1,952 à 1,511 MD sur la même période.

109,1

Les états financiers semestriels d’Attijari bank arrêtés au 30 juin 2023, et qui sont établis conformément aux normes comptables généralement admises en Tunisie, notamment les normes comptables sectorielles (NCT 21 à 25) relatives aux établissements bancaires telles qu’approuvées par l’arrêté du ministre des Finances font ressortir un bénéfice net de 109,1 MD, contre 95,2 MD à fin juin 2022, ce qui représente une croissance de 14,66%. La filiale tunisienne du groupe « Attijari wafa » a annoncé un chiffre d’affaires de 522,4 MD, en hausse de 18,8%, dopé par la hausse des intérêts et revenus assimilés de 26%, frôlant les 360 MD. Le produit net bancaire du premier semestre 2023 a ainsi évolué de 14,25% pour atteindre 323,7 MD. Les états financiers au 30 juin font apparaître une hausse du coût du risque, qui passe de 4,5 MD en juin 2022 à 16,6 MD cette année.

50

L’Assemblée générale extraordinaire a décidé d’augmenter le capital de la société « Tunisie Sucre » de 50 millions d’euros pour le porter à 100 millions d’euros. La société avait été créée en 2007, par l’homme d’affaires libyen et près du quart du capital de la société (23,96%) a été confisqué après le 14 janvier 2011. « Tunisie Sucre » avait tenu le 23 juin dernier son AGO à l’exercice 2019, au terme duquel les pertes cumulées de la société ont atteint 46 millions de dinars, y compris le déficit de 4 millions de dinars dudit exercice.

8,4

La société « Smart Tunisie » vient de publier ses états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2023. Ces états font ressortir un résultat net bénéficiaire de 8,4 millions de dinars, contre 9,4 millions une année auparavant, soit un repli de 10%. Cette baisse résulte de la croissance des charges d’exploitation à un rythme plus élevé que celui des revenus. En effet, le chiffre d’affaires semestriel de la société a progressé de 1,6% pour s’établir à 158,7 millions de dinars, tandis que les charges d’exploitation ont augmenté de 2,8% pour s’élever à 144,2 millions de dinars.

  • Fintech en Afrique : Un boom sans précédent

      Le secteur de la fintech connaît une croissance rapide et, depuis quelques années, …
  • Des faits et des chiffres

      2.585,9 La Compagnie tunisienne pour l’assurance du commerce extérieur, leader nati…
  • Express

    Sotetel : La dynamique de croissance se poursuit Les indicateurs d’activité de Sotetel rel…

Laisser un commentaire