7e Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique : Sécurité alimentaire et transition énergétique, des secteurs clés à développer

Les échanges porteront sur les transitions énergétiques à faible émission de carbone et sur la sécurité alimentaire en Afrique, ainsi que sur les relations à faire fructifier entre les pays africains et la Corée.

La Tunisie participe à la 7e Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique (Koafec) qui se déroule du 12 au 15 septembre 2023, à Busan, en République de la Corée du Sud sur le thème ; «Embrasser un avenir durable : transition énergétique juste et transformation agricole en Afrique».

La délégation tunisienne est conduite par le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saïed, gouverneur de la Tunisie à la Banque africaine de développement.

Des ministres africains des finances et les administrateurs de la Banque africaine de développement représentant les pays membres, les ambassadeurs africains, les dirigeants d’institutions panafricaines et diverses organisations non gouvernementales participent à la conférence organisée par le Groupe de la Banque africaine de développement, le ministère de l’Economie et des Finances de la République de Corée et Korea Eximbank.

Les échanges porteront sur les transitions énergétiques à faible émission de carbone et sur la sécurité alimentaire en Afrique, ainsi que sur les relations à faire fructifier entre les pays africains et la Corée.

Outre sa participation aux réunions ministérielles et aux travaux de la conférence, Samir  Saïed tiendra des rencontres bilatérales avec des ministres, des responsables et des hommes d’affaires coréens, afin de communiquer sur la vision stratégique Tunisie 2035, le plan de développement 2023-2025, les avantages compétitifs et les opportunités d’investissement qu’offre la Tunisie.

Lancée en 2006, la Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique vise à promouvoir un dialogue politique de haut niveau sur la coopération entre la Corée et l’Afrique. Elle a, depuis, évolué pour devenir un rassemblement biennal.

La sixième conférence s’est tenue en 2018, parallèlement aux 53es Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement.

La conférence de cette année marque une reprise des réunions en présentiel après la fin de la crise liée à la pandémie de Covid-19. Les réunions serviront de plateforme pour définir de nouvelles opportunités pour renforcer les relations entre l’Afrique et la Corée à l’ère post-pandémie.

Laisser un commentaire