Ce jeudi, le pionnier des festivals ouvrira son bal avec une programmation riche en spectacles

Tabarka attend impatiemment l’ouverture de son festival, prévue jeudi 25 juillet. Tout est fin prêt pour que ce grand rendez-vous artistique et culturel soit une fête pour les habitants de la région et surtout pour les estivants algériens qui sont actuellement nombreux. Le mérite revient incontestablement à toute l’équipe d’organisation, bien encadrée par Hassen Laâridhi, qui préside cette 57e édition.
Une palette de 16 soirées avec un spécial focus pour le «tarab» avec la talentueuse Troupe de la nation arabe qui aura la chance d’honorer sa présence à l’ouverture de ce festival, il y aura aussi Hassen Deek, Latifa Arfaoui, Amani Souissi, Nour Mhana et le prince de la chanson arabe et tunisienne Saber Rebaï, prévu le 13 août, à l’occasion de la fête de la Femme.
«Nous avons veillé à ce que cette 57e édition soit inédite et plus prestigieuse que les autres éditions. Nous avons une équipe d’organisation douée et avide de cravacher dur pour que ce festival soit à la hauteur de nos ambitions. Il ne faut pas oublier que ce festival possède une tradition sans faille avec la présence de prestigieux chanteurs, tels que Abdelhalim Hafez, Cheb Khaled, Fahd Balane, Samira Taoufik, Warda et Alpha Blondy.
Avec le réaménagement du nouveau théâtre de la mer, qui a une capacité de 6.500 places, nous sommes optimistes pour que cette fête soit totale», a souligné Hassen Laâridhi.

Une opération culturelle et touristique
Ce festival aura l’opportunité de développer la culture dans la région. Il ne faut pas que les responsables oublient leur mission, celle de vulgariser la culture, l’éducation, le tourisme culturel et économique dans la ville de Tabarka.
Quatre œuvres théâtrales meublent cette riche programmation avec les stand-up de Wajiha Jendoubi, Nidhal Saâdi, le duo du rire Karim Gharbi-Bassem Hamraoui. Le 5 août, ce sera le grand rendez-vous avec Lotfi Abdelli au théâtre de la Basilique. Les férus du rire seront gâtés par ces vedettes de l’humour.
Les jeunes et les touristes algériens auront leur programmation avec le raï et le rap avec Algérino, Ines et Master Sina, Chebba Youness, Armasta et Kafon.
Il ne faut pas oublier le spectacle d’El Ziara qui est programmé le 8 août.
Toutefois, le retard dans le versement de la subvention allouée contrarie les organisateurs qui souhaitent une intervention du ministre des Affaires culturelles pour régler ce problème dans les plus brefs délais.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karry BRADAI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire