Un lever de rideau réussi sur une édition qui rassemble des spectacles déjà diffusés ailleurs, ou en cours de présentation dans les divers festivals régionaux.

Le lancement était programmé avec « 24 parfums » de Mohamed Ali Kammoun avant d’être reporté au 6 août. Le festival international de Nabeul se déroule chaque année au centre-ville.
Une aubaine pour les habitants de la région même si beaucoup d’entre eux migrent vers Hammamet, à une quinzaine de kilomètres. N’empêche, le festival de Nabeul ne manque pas de spectacles à succès qui seront à la hauteur des attentes de son public.
Dans le cadre de sa tournée « tunisienne », la Syrienne Faia Younan répondra présent à Nabeul le 26 juillet, précédée par la pièce de théâtre « Hdanna » qui s’est déroulée dans l’enceinte du théâtre municipal « Moncef Fart » à Nabeul, dans la nuit du 23 juillet en guise d’ouverture. « Jaafaria » de Jaafar Guesmi prendra le relais dans la nuit du 28 juillet, suivi d’une soirée musicale animée par Nour Chiba. Lotfi Abdelli sera présent le 31 juillet. Le 2 août, place à « Ziara » de Sami Lajmi dans le cadre de sa tournée nationale.
Les « Summer Days » ajouteront un vent de fraîcheur le temps d’une soirée avant l’arrivée attendue de Saber Rebaï prévue le 4 août. L’artiste tunisien fera une escale à Nabeul avant son passage au théâtre de Hammamet. La pièce de théâtre « Raas we rou-oiaiess » ravira le public amateur de comédie. L’Institut régional de musique de la région présentera un spectacle titré « Nessma » le 16 août, avant de céder la place successivement à « Double Face », « Weld Ommou » et «Big Bossa» de Wajiha Jendoubi. Trois shows scéniques qui continuent de faire leurs choux gras des spectateurs avides de détente et de rire. La fin de l’édition de 2019 se déroulera en musique avec Olfa Ben Romdhane.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire