Le droit à un environnement sain

Editorial La Presse

 

Au moment où se manifestent les facteurs qui portent préjudice à l’environnement et favorisent l’apparition des polluants dangereux, même dans l’air qu’on respire, de nombreuses voix s’élèvent pour appeler à redoubler d’efforts et à mieux respecter l’environnement.

En effet, les causes générant la pollution sont multiples, ce qui nécessite des actions diversifiées et efficaces de lutte contre ces causes, tout en les consolidant d’un arsenal juridique approprié.

Or, outre l’intervention incontournable des différents mécanismes de l’Etat, les diverses composantes de la société civile ont un rôle déterminant à jouer, afin d’instaurer un climat propice à la mise en œuvre d’un développement durable et global.

C’est ainsi que les efforts devraient être axés sur la répartition minutieusement étudiée des décharges publiques, pour ne pas accabler certaines zones qui souffrent déjà d’une concentration de décharges, comme cela a été le cas, dans un passé récent, à l’Ariana ou, encore plus durement, à Sfax et à Agareb.

On citera, également, les efforts devant être déployés davantage contre l’usage abusif des sacs en plastique, dont la présence sur les terrains vagues, dans la mer et les zones urbaines pénalise les humains et enlaidit l’environnement.

Parallèlement, les programmes aussi bien officiels qu’associatifs, grâce à l’intervention de groupes de jeunes et adultes amis de la nature, lancent des campagnes ponctuelles et, somme toute, efficaces.

Le recyclage des déchets représente un grand potentiel, à condition de mettre en place un système fiable de tri qui aura l’avantage de limiter la prolifération des dépotoirs qui encombrent, parfois, des quartiers entiers, des zones urbaines, industrielles et même les parcs écologiques censés être le poumon vert des villes.

En tout état de cause, il s’agit d’un problème qui persiste depuis des décennies, mais une prise de conscience semble prendre forme ces derniers temps en vue de trouver des solutions radicales à ce phénomène.

Laisser un commentaire