L’étoile à l’épreuve du déplacement de Ben Guerdane : Un match piège !

 

Jouer à Ben Guerdane n’est pas une sinécure, même si l’équipe végète en bas du classement de la Poule A. L’équipe sudiste n’a sans doute pas dit son dernier mot et l’ESS doit tenir compte de cet aspect, dès demain, pour négocier un match convenable et globalement satisfaisant.

Parce que l’US Ben Guerdane n’a plus le droit à l’erreur et parce que l’Etoile sacrée championne en titre ne s’est pas imposée sur un terrain où il est souvent difficile de s’imposer, tous les aspects du match piège refont surface. Celui qui se profile à l’horizon pour l’équipe à Ben Younes, en proie au doute, après le nul vierge à Sousse face aux Béjaois, va être révélateur du potentiel du groupe. Mais c’est un effectif qui a aussi des arguments et des atouts pour s’imposer, à condition de se retrousser les manches. A l’image du succès éloquent en déplacement à Gafsa, le groupe doit retrouver sa verve.

Difficile à négocier

De la façon de jouer de l’Etoile dépendra fortement l’issue de la rencontre. Si l’équipe va temporiser pour laisser son adversaire se jeter à corps perdu afin de trouver le but de la victoire, le jeu sera basé sur des contre-attaques afin de tuer rapidement le suspense. Si au contraire l’Etoile va chercher à déployer son propre jeu, alors il faut se méfier davantage des incursions des attaquants de Ben Guerdane, en manque de buts ces derniers temps. Avec 2 victoires et 4 buts inscrits, l’US Ben Guerdane est plutôt mal logée, jusqu’à cette rencontre face au dauphin étoilé. L’Etoile se présente avec son armada offensive au complet et doit réussir à déverrouiller l’arrière-garde des locaux au stade du 7-Mars. De son côté, Ben Guerdane qui compte seulement 7 unités, seule une victoire peut la relancer dans l’optique des play-offs. Mais l’Etoile a également besoin d’un succès convaincant pour gommer son faux pas face à Béja, en se mesurant à une équipe habituée des play offs ces deux dernières saisons et qui va vendre chèrement sa peau. Pour rappel, l’ESS a un large ascendant ces deux dernières années sur l’USBG. Au cours des 5 derniers matchs, l’ESS a gagné 4 fois, pour un seul match nul. Une victoire est importante pour garder intactes ses chances d’accessit aux play-offs pour le titre. Volet joueurs, on a vu le retour du vétéran défenseur Alaya Brigui aux entraînements, en attendant celui de Ghofrane Naouali. Enfin dans les coulisses, le club est actif à défaut de recrutements, en verrouillant les contrats de ses deux jeunes gardiens de but, à savoir Raed Gazzah et Khaled Youssef. Leurs contrats respectifs ont été prolongés jusqu’au 30 juin 2028.

Laisser un commentaire