CSS : Sans gros soucis

 

Un match normalement dans les cordes du CSS qui n’a pratiquement plus à rien à craindre pour jouer le play-off.

Troisièmes avec 16 points, les Sfaxiens ont mis logiquement un pied dans le groupe des prétendants au titre et sont quasiment sûrs de s’octroyer au moins le troisième billet avec un point de bonus . Pour lever le dernier doute, ils doivent gagner face à leur adversaire du jour, l’ESM, seul concurrent direct resté mathématiquement dans la course avec 9 points. Ce sera donc pour Nabil Kouki et ses protégés un match sans forte pression avec l’écart de 7 points sécurisant qui les sépare de l’équipe du bassin minier. Ce sera aussi une occasion pour renouer avec le football offensif, pour ne pas jouer la peur au ventre avec un jeu basé sur une excessive prudence et des attaques rares sur des contres sporadiques.

Becha dans le onze de départ

D’autant plus que Nabil Kouki a, cette fois, un grand atout à  sa disposition qu’il ne peut ignorer: Youssef  Becha. Le jeune attaquant s’est distingué comme il se doit avec l’équipe nationale natifs 2005/2006 qui a été sacrée champion du tournoi de l’Afrique du Nord qui s’est déroulé à Tunis en marquant 4 buts ( deux doublés face au Maroc et l’Égypte ). Il est grand temps de le lancer dans le bain comme titulaire à part entière avec l’équipe senior, surtout avec les problèmes d’inefficacité devant le but dont souffrent les Noir et Blanc avec la petite forme du duo d’attaque actuel Diby Bérenger Gautier-Amen Allah Haboubi. Tout laisse donc penser que le CSS ne laissera pas passer cette opportunité, malgré la valeur de son adversaire qui jouera sa dernière chance de maintenir même un petit espoir pour se qualifier au play-off, pour figurer dans le trio de tête, et ce, avant même d’affronter l’EST à Radès et l’USM à Sfax.

Laisser un commentaire