Ministère de l’Intérieur : « La Tunisie a opté pour une approche humanitaire et équitable »

 

L’Etat tunisien avait exprimé à maintes reprises son refus d’instrumentaliser le phénomène migratoire, précisant que la Tunisie avait fait l’objet de fausses allégations concernant le traitement des migrants sur le territoire national.

Le chargé de communication au ministère de l’Intérieur, Faker Boughzaya, a indiqué que la Tunisie a opté pour une approche humanitaire et équitable dans le traitement des migrants et fournit des services d’assistance, de secours et de sauvetage.

Il a souligné hier, dans une intervention présentée au colloque international organisé par l’agence TAP sous le thème «le traitement médiatique des questions migratoires dans la région de la Méditerranée», que le ministère de l’Intérieur s’attache au respect des droits de l’homme et à la préservation de la sécurité nationale.

L’Etat tunisien avait exprimé à maintes reprises son refus d’instrumentaliser le phénomène migratoire, précisant que la Tunisie avait fait l’objet de fausses allégations concernant le traitement des migrants sur le territoire national.

Par ailleurs, Boughzeya a relevé que la couverture médiatique de l’actualité migratoire doit être neutre, fiable et équilibrée, vu que certaines informations relayées par les médias étrangers à ce sujet étaient fausses et infondées, ajoutant que la liberté de presse est garantie dans le respect de la loi, notamment en ce qui concerne les thèmes des droits de la femme et de l’enfant.

Le ministère accorde une importance majeure à l’information qu’il publie par le biais d’une couverture globale et s’emploie à la diversification des supports avec les médias nationaux, d’une part, et les citoyens, d’autre part. Le bureau de communication du ministère assure la coordination en permanence avec les structures intervenantes en vue d’informer et de sensibiliser l’opinion publique.

Laisser un commentaire