Au Complexe d’El Menzah VI : Des directeurs d’école retraités honorés

 

C’est un simple geste apprécié, en reconnaissance des efforts louables qu’ils ont consentis durant leur carrière professionnelle.

Lors d’une récente cérémonie d’hommage à ses amis et collègues retraités, au Complexe culturel et sportif d’El Menzah VI, Hedi Benkhoud, président de l’Amicale des directeurs d’écoles primaires, a honoré une centaine de directeurs et agents éducatifs principalement du Grand-Tunis et également d’autres gouvernorats, en leur décernant une médaille et un certificat d’honneur pour chacun d’eux.

C’est un simple geste apprécié, en reconnaissance des efforts louables qu’ils ont consentis durant leur carrière professionnelle. Cette occasion s’érige en une belle tradition sacrée pour mettre en valeur l’ambiance de convivialité et d’amitié qui marque les bons rapports établis entre enseignants, personnel administratif et directeurs d’écoles retraités du ministère de l’Education.

Dans son mot de bienvenue, M. Benkhoud a fait part de sa satisfaction et de son contentement: «Cette journée est une grande et joyeuse fête pour rendre un vibrant hommage à nos collègues directeurs et agents de services qui ont bien mené leur carrière et honoré leurs engagements professionnels».

Et voilà, mission accomplie, « après avoir donné 40 ans de leur vie, de leur temps, de leur conscience et de leur santé pour éclairer les esprits de nos enfants et leur montrer la bonne voie». Il s’agit précisément des collègues qui sont partis à la retraite, depuis l’année dernière, relevant de l’Ariana, de Bizerte, de La Manouba, de Tozeur et du Grand-Tunis.

Des messages de félicitations leur ont été présentés par leurs amis et collègues de Jendouba et de Siliana, louant ainsi l’initiative de leur Amicale qui n’a cessé de leur apporter aide et soutien financier. Et M. Benkhoud de rappeler, qu’en avril 2019, plus de 1.000 livres et manuels scolaires ont été fournis à l’école de Borj El Turki.

Appui au cadre enseignant

Au terme de son allocution, le président de l’Amicale a annoncé qu’un atelier sur l’abandon scolaire aura lieu en février-mars 2024, dans l’objectif d’en comprendre les raisons et suggérer les solutions appropriées à la réinsertion éducative. «Les perceptions de la société civile sur ce qui lui est demandé, notamment en matière de consultation nationale pour réformer le système éducatif, exigent désormais la conjugaison de tous les efforts. Nous, en tant qu’amicale, œuvrons également à la promotion de l’activité culturelle dans les écoles primaires», a-t-il conclu.

De même, un récent texte juridique vise à doter l’école primaire d’un budget qui pourrait l’aider financièrement. Egalement, l’assistance et la formation pédagogique du personnel éducatif sont requises. Abdelhamid Chebbi, ancien directeur d’une école primaire, a transmis un message d’espoir aux jeunes écoliers: «Il n’y a pas de résultats sans initiatives, sans travail et sans volonté de réussir. Il faut travailler dur et sans relâche pour réussir».

En marge de la cérémonie, de nombreux enseignants et membres du corps éducatif tunisien ont été récompensés pour leurs ouvrages et leurs actions favorables à l’amélioration du cadre pédagogique et scolaire. Des hommes et des femmes qui ont beaucoup donné au système éducatif.

Laisser un commentaire