Le plein confiance en C3 : Quand le CA dicte sa loi…

 

Dans le vif du sujet et droit au but, le CA sonne la charge tout en contrôle sur les phases offensives, ça fait sauter le verrou et débloque ainsi le résultat.

Le CA est donc entré de plain-pied dans la phase de groupes de la C3 après sa victoire face aux Ghanéens de Dreams F. Efficaces et séduisants, la plupart du temps, surtout en première période avec l’ouverture précoce du score, les Clubistes ont ensuite accéléré la cadence pour doubler la mise à l’entame de la 20’ de jeu. Au final, l’affaire fut pliée en deux-trois mouvements, via un scénario idéal, même si le CA aurait pu alourdir la note à maintes reprises par la suite. Après coup donc, l’on ne peut que saluer cette entame tonitruante du CA. Dans le vif du sujet et droit au but, le CA  sonne la charge, tout en contrôle sur les phases offensives, ça fait sauter le verrou et ça débloque ainsi le résultat.

La production clubiste avait forcément de quoi satisfaire les nombreux supporters venus booster un Onze qui le leur rend bien. En fin de compte, le CA poursuit sa folle série de six victoires de rang, toutes compétitions confondues, et s’installe en tête du classement de son groupe en C3 aux côtés des Nigérians de Rivers United, bourreaux d’Academica Lobito, adversaire des Clubistes, dimanche prochain en Angola.

Saïd Saïbi : « Maîtrise et domination territoriale »

Pour son entame de la phase de groupe, le CA de Srarfi, Eduwo (qui a écopé d’un avertissement suspensif), Khélil, Arfaoui, Meziani (touché à la cheville en première mi-temps et probablement absent dimanche prochain), Cherifi, Chiheb Laâbidi et Zaâlouni, n’a donc eu aucun mal à se défaire de son adversaire. La domination clubiste fut totale. Sans forcer son talent cependant, mais l’essentiel est atteint, à défaut de la perfection…Il faut dire aussi que bien avant la demi-heure de jeu, l’affaire était déjà dans le sac. Dimanche, le CA s’est considérablement facilité la tâche en signant l’entame de match idéal. Et le CA ne s’est d’ailleurs pas contenté de ce départ parfait, le coach a insisté sur la détermination de ses protégés : «Après 25 jours d’absence en compétition officielle, il n’est pas évident d’engager un match de cette importance tambour battant, en alliant rythme soutenu et maîtrise. Lors de ce match, outre les 5 premières minutes où l’adversaire a su blinder ses deux rideaux défensifs, nous avons gardé l’ascendant et matérialisé notre domination territoriale. Aujourd’hui, le CA a appris à convertir et à  se mettre à l’abri assez tôt. La prestation est nette et sans bavures. Elle nous permet de nous déplacer sereinement en Angola », a conclu le timonier clubiste. Le CA a donc appris à tuer tout suspense quand il prend le taureau par les cornes. Au final, même si la note aurait pu être plus salée, le CA avait déjà suffisamment d’avance pour gérer et s’assurer d’un premier succès en ouverture de phase de groupes de la C3.

Laisser un commentaire