Tunisie-Chine : Vers l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne directe entre la Tunisie et la Chine

 

La Tunisie abrite pour la première les travaux d’une conférence qui représente un événement touristique important sous le signe «Perspective d’une nouvelle coopération touristique sino-africaine». C’est une occasion pour renforcer les relations tuniso-chinoises, promouvoir la destination Tunisie et renforcer les liens entre les professionnels des deux pays, a assuré le ministre du Tourisme.

«Le marché touristique chinois est stratégique pour la Tunisie», a indiqué le ministre du Tourisme, Mohamed El Moez Belhassine, lors de l’ouverture des travaux de la conférence régionale africaine de l’Union internationale des villes touristiques tenue hier à Hammamet.

Le ministre a également fait savoir que la compagnie nationale Tunisair prévoit d’ouvrir une ligne aérienne directe entre la Tunisie et la Chine en 2024. Cette nouvelle desserte devrait permettre de doubler le nombre de touristes chinois de 30 mille à plus de 60 mille.

La Tunisie abrite pour la première les travaux de cette conférence sous le signe «Perspective d’une nouvelle coopération touristique sino-africaine» qui représente un événement touristique important. C’est une occasion pour renforcer les relations tuniso-chinoises, promouvoir la destination Tunisie et renforcer les liens entre les professionnels des deux pays, a encore assuré Belhassine.

Plus de 200 participants de Chine et de pays africains représentant les médias, les professionnels du tourisme et les tours-opérateurs ont pris part à la rencontre.

Le ministre a estimé que «la Tunisie peut être une destination différente et attrayante pour les touristes chinois, grâce à sa nature, ses sites archéologiques, son important patrimoine et sa richesse culturelle. Des atouts qui peuvent répondre à la demande du touriste chinois lors du choix de sa destination».

Il incombe aux différents intervenants d’intensifier les efforts pour mettre à niveau les établissements touristiques, fournir de meilleurs services, notamment l’accueil, la qualité de l’alimentation, sachant que le touriste chinois se distingue par sa capacité en termes de dépenses, ainsi que par sa programmation des voyages touristiques hors saison estivale, a encore noté le ministre.

Quant aux accords conclus en marge de cette rencontre, ils concernenet la mise en valeur des programmes promotionnels du marché chinois, de la destination Tunisie via  les lignes tunisiennes (Tunisair) ainsi que l’intensification des visites de professionnels du tourisme, des médias et des influenceurs chinois pour promouvoir chez eux la destination Tunisie.

Laisser un commentaire