Ligue des champions ­| Groupe C – AL Hilal-EST (17h00) : Dans les cordes…

 

Défait lors de la première journée de la phase de groupes par Petro Luanda, l’adversaire du jour de l’Espérance n’est pas aussi solide qu’il en a l’air. Les hommes de Tarek Thabet sont en mesure d’arracher la victoire devant Al Hilal, cet après-midi. Il faudra néanmoins être sérieux et réaliste à Dar es Salam

Les « Sang et Or » ont déjà un ascendant psychologique sur leur adversaire du jour. Ils restent sur une nette victoire obtenue lors de la première journée de la phase de groupes alors qu’Al Hilal a perdu en déplacement chez Petro Luanda. Il y a aussi un avantage à prendre en considération. Al Hilal accueille ses adversaires à Dar es Salam. Réellement donc, les Soudanais jouent à l’extérieur. C’est dire que la confrontation entre l’Espérance et Al Hilal aura lieu tout à l’heure sur un terrain neutre, celui du Benjamin Mkapa National Stadium.

Et si on se réfère aux 8 dernières confrontations qui ont opposé les deux équipes depuis 2011, le bilan est plutôt avantageux : 4 victoires pour l’Espérance contre 3 pour Al Hilal, sachant que les « Sang et Or » l’ont emporté sur un large score à deux reprises (5-1 et 6-0). Ceci dit, Al Hilal du Soudan est prenable, même s’il reste un des clubs les plus réputés d’Afrique. Toutefois, Al Hilal n’est pas au meilleur de sa forme. Concédant la défaite lors de la première journée de la phase de groupes face à  Petro Luanda, l’adversaire du jour de l’Espérance n’est pas aussi solide qu’il en a l’air. De ce fait, ramener une victoire de Dar es Salam est largement dans les cordes des hommes de Tarek Thabet.

Une attention particulière pour Rodrigues et Sowé  Keba

A Dar es Salam, le coach «sang et or » aspire à mettre toutes les chances de son côté. En ce sens, les deux attaquants, Rodrigo Rodrigues qui revient de blessure, et Sowe Keba (sorti à la mi-temps contre l’ESS pour avoir ressenti des douleurs)  ont bénéficié d’une attention particulière lors des dernières séances d’entraînement. Si  Rodrigues est récupérable, ce qui explique pourquoi il est du voyage en Tanzanie contrairement à Chaâlali qui n’a qu’un petit quart d’heure de jeu dans les jambes et encore plus lors d’une sortie amicale, Sowe Keba est, lui, opérationnel. C’est que Tarek Thabet a eu le mérite de le faire sortir samedi dernier contre l’ESS au bon moment, dès qu’il a ressenti des douleurs.

Tout à l’heure, le onze de départ ne devra pas connaître de grands changements. Tarek Thabet devra aligner les mêmes en défense et à l’entrejeu. Les possibles changements toucheront l’attaque. Le onze de départ devra être aligné comme suit : Memmiche, Ben Ali, Tougai, Meriah, Ben Hamida, Ogbelu, Tka, El Ayeb, Sasse, Ghacha (Bouguerra) et Ben Hammouda (Sowe).

Avec une attaque sobre et percutante, les hommes de Tarek Thabet sont en mesure d’arracher la victoire cet après-midi, d’autant que les solutions en attaque existent. Rodrigues et Sahli  sont autant de cartes à jouer en cours de jeu. L’EST entend confirmer la victoire de samedi dernier et atteindre le cap des 6 points, en vue de prendre une première option sur les quarts de finale.

Laisser un commentaire