Tribune | Nous sommes Sémites

tribune la presse

 

Par Mohamed Naceur ABASSI

Abraham avait 73 ans lors de la naissance d’Ismaël qu’il eut de Hajer, sa concubine égyptienne, à l’âge de 86 ans. Il se circoncit et fera de même pour son fils unique. Dieu lui dicta d’abandonner femme et enfant dans le désert d’Arabie, dans une vallée inhospitalière où rien ne pousse. Ils n’auront la vie sauve que grâce à des sémites nomades du Yémen attirés par la découverte d’une source appartenant à Hajer. Le fils d’Abraham, lui-même sémite, apprit très vite le dialecte de ses sauveurs, qui ressemble à s’y méprendre au parler de son père Abraham.

Visitant une première fois son fils, le patriarche ne fut pas bien reçu par sa bru lors de l’absence d’Ismaël qui sitôt de retour, sachant qu’il s’agissait de son père, congédia son épouse qu’il remplaça par une autre. Visitant une seconde fois son fils, Abraham fut bien reçu par sa nouvelle bru, toujours en l’absence d’Ismaël. Les Babyloniens et les Assyriens sémites guerriers fondèrent des empires prestigieux.

Les Hyksos, Rois Bergers sémites, aussi occupèrent pendant des siècles l’Egypte. Ils reçurent Abraham et son épouse Sarah en frères sémites. L’ascendance d’Ismaël se perpétua en Arabie et donnera le jour à Mohamed, le Prophète arabe sémite, en 570 après J.-C.

Pourquoi refuseriez-vous notre appartenance sémite à nous Arabes et Berbères et accorderiez cette même appartenance à des Russes et Slaves judaïsés au XVe et XVIe siècles dans le lointain pays des Slaves ?

Messieurs Hollande, Sarkozy ainsi que des dizaines d’académiciens renommés à la tête de la manifestation tenue à Paris «La République contre l’antisémitisme» ont une méconnaissance de l’histoire des peuples. Les Arabes, les Berbères, les Juifs orientaux et les Sépharades sont les seules personnes qui dérivent de Sem, fils de Noé, et méritent cette appellation.

M.N.A.

Laisser un commentaire