Tunisie-Turquie : L’accord de libre-échange révisé au profit de la Tunisie

 

La révision concerne entre autres les produits agricoles, par le biais de concessions unilatérales, de la partie turque, dans l’objectif de renforcer les exportations tunisiennes vers la Turquie, sous forme de quotas annuels exonérés des droits de douane.

La ministre du Commerce et du Développement des exportations a signé, le 3 décembre 2023, à Istanbul, avec son homologue turc, la décision du Conseil de partenariat tuniso-turc stipulant la révision de l’accord de libre-échange conclu entre la Tunisie et la Turquie, à travers l’adoption de trois principales mesures.

Signé par la ministre du Commerce et du Développement des exportations, Kalthoum Ben Rejeb, et le ministre turc du Commerce, Omar Bolat, cet accord stipule trois mesures, relatives à la fixation d’une liste des produits agricoles et industriels ainsi que la promotion des investissements turcs en Tunisie, a précisé le ministère du Commerce dans un communiqué publié hier à Tunis.

«Le ministère est parvenu, après des négociations entamées depuis octobre 2022, à résoudre tous les points litigieux et à conclure cet important accord, visant à protéger l’industrie nationale et limiter l’aggravation du déficit commercial avec la partie turque», a précisé le ministère.

La révision de l’accord concerne la liste des produits industriels ayant un similaire fabriqué localement, en les soumettant de nouveau aux droits de douane, durant 5 ans, à travers l’augmentation des droits de 0%, actuellement à des taux oscillant entre 27 et 37,5% (représentant 75% des droits appliqués en droit commun, c’est-à-dire les tarifications standards de la clause de la nation la plus favorisée (NPF)).

Il s’agit également de la révision des produits agricoles, par le biais de concessions unilatérales, de la partie turque, dans l’objectif de renforcer les exportations tunisiennes vers la Turquie, sous forme de quotas annuels exonérés des droits de douane.

S’agissant de la troisième mesure, elle concerne le renforcement des investissements turcs en Tunisie et l’organisation d’un forum d’investissement tuniso-turc.

L’objectif étant d’identifier les projets et les opportunités d’investissement en Tunisie auprès des opérateurs économiques et des investisseurs turcs.

Les deux parties se sont engagées à œuvrer au succès du Forum économique tuniso-turc, qui se tiendra au cours du premier semestre 2024 à Istanbul.

Cet événement représente une opportunité pour attirer davantage les investisseurs turcs dans plusieurs secteurs dont les industries agroalimentaires, le textile et les composants automobile.

Il permettra également de faire évoluer l’accord de libre-échange, en termes de lien entre le commerce, le développement et le développement durable, ce qui permettra de garantir une protection durable du tissu industriel national et de diversifier les domaines de coopération technique et financière, ainsi que d’échanger les expertises et les expériences.

L’accord conclu est considéré comme positif, en raison de l’importance de cette révision conclue en accord avec les deux parties et conformément aux exigences de la coopération et de la consultation, a souligné le ministère.

Au cours des 10 premiers mois de 2023, le déficit commercial de la Tunisie a atteint 15.856,6 millions de dinars (MD), lequel revient essentiellement au déficit enregistré avec quelques pays, dont la Turquie (-2807,7 MD), sachant que les importations de la Tunisie provenant de ce pays ont régressé de 23%, selon les données de l’Institut national de la statistique (INS) publiées en novembre 2023.

Laisser un commentaire